Équipe Québec U14 de baseball – Maïka Lowe vit une très belle aventure sur le terrain

Équipe Québec U14 de baseball – Maïka Lowe vit une très belle aventure sur le terrain

Maïka Lowe gardera de très beaux souvenirs de son été 2018 avec l’Équipe du Québec U14. Photo courtoisie

Baie-Comeau – Une autre joueuse de baseball de la région vient de vivre une belle et grande aventure sportive avec l’Équipe du Québec U14. Maïka Lowe gardera de très beaux souvenirs de son été 2018.

Après Charlie Bernatchez (voir texte du haut), la jeune prospecte de 14 ans s’est également mise en évidence sur la scène élite et a su couronner son été avec brio lors du récent défi national présenté à Halifax.

Impliquée aux championnats canadiens, Maïka et ses coéquipières ont fait très bonne figure considérant que leur formation U14 évoluait face à des troupes de niveau U16 avec beaucoup plus d’expérience. La formation québécoise U16 a d’ailleurs décroché la médaille d’or en Nouvelle-Écosse après avoir pris la mesure de l’équipe hôtesse par le pointage de 10-4. De leur côté, l’équipe U14 s’est classée bonne huitième sur 12 au cumulatif.

Utilisation
Porteuse du chandail numéro 12, la Baie-Comoise a débuté lentement, mais s’est vite ajustée au calibre tout en prenant de plus en plus de place au sein de la formation.

Inactive lors de la partie inaugurale, Maïka a joué seulement deux manches dans la deuxième avant d’être utilisée durant tout le match numéro 3 (revers de 10-6) face à l’équipe finaliste du tournoi.

Mutée au champ droit en défensive, elle a frappé au 9e rang et a trouvé le moyen de se démarquer avec deux coups sûrs en plus d’être sélectionnée comme la joueuse du match par excellence pour son équipe.

Excellente moyenne
Cette brillante performance lui a valu une belle reconnaissance de la part de ses entraîneurs qui l’ont fait jouer les deux parties suivantes tout en lui confiant le 5e rang dans le rôle des frappeuses

L’espoir de 5 pieds, 8 pouces (la plus grande de son équipe) a de nouveau su répondre à l’appel. Brillante en défensive, elle a fait parler son bâton comme en témoigne son excellente moyenne globale de .455 (5 coups sûrs en 11, deux points produits, trois points marqués et deux buts sur balle).

Au dernier match du tournoi, qui servait à déterminer les positions 7 et 8 au cumulatif, Maïka a joué dans la deuxième portion de la rencontre. En deux apparitions, elle a frappé un coup sûr en plus de produire un point à l’aide d’un ballon sacrifice. Il n’y a pas à dire, elle a su faire le travail jusqu’à la fin.

Poster un Commentaire

avatar