Étienne Francis revisite Du cométique à l’avion

Baie-Comeau – Étienne Francis vient de publier son quatrième ouvrage historique en six ans. Cette fois-ci, il choisit de revisiter le livre Du cométique à l’avion, écrit par le père Louis Garnier en 1947. Il le reproduit en y ajoutant sa touche personnelle par l’entremise de 75 interventions et une quarantaine de nouvelles photos.

« Beaucoup de monde venait me voir aux salons du livre pour acheter mes livres et me disait : « C’est dommage qu’il n’y ait plus le livre Du cométique à l’avion », raconte l’auteur. Ces commentaires ont allumé une cloche chez lui et c’est ainsi que son dernier né a vu le jour. Il redonne ainsi un deuxième souffle à l’ouvrage dont l’action se passe entre Tadoussac et Blanc-Sablon.

Originaire de Rivière-au-Tonnerre, Étienne Francis a déjà publié en 2011 Mémoires d’un village : Rivière-au-Tonnerre. Deux ans plus tard, il était de retour avec Rivière-au-Tonnerre en photos. En 2015, Et si Longue-Pointe m’était conté voyait le jour sous sa plume.

À l’intérieur des pages de livre Du cométique à l’avion revisité, ce féru d’histoire répond au père Garnier ici et là, comme s’il conversait avec lui. Il en profite au passage pour actualiser certains faits. « Quand il parle de Baie-Comeau et de l’usine Quebec North Shore Paper, je lui réponds qu’il s’agit aujourd’hui de Produits forestiers Résolu et lui rappelle ce qui s’est passé », cite en exemple l’auteur.

Chaque passage où il intervient se distingue parfaitement du texte original du père Garnier, étant imprimé en italique et souligné de surcroit.

Deux versions

Étienne Francis venait de terminer sa revisite du livre en janvier 2017 lorsqu’il a appris l’existence d’une deuxième version. « Les deux versions ne concordaient pas, parfois, sur les dates. J’ai fait des recherches et des téléphones partout au Québec. J’ai appelé à Baie-Johan-Beetz pour parler à la famille de Johan Beetz », note-t-il.

Du cométique à l’avion revisité est édité et imprimé par Reliure Saguenay. Une première impression de 100 exemplaires a été réalisée. Au besoin, d’autres suivront. L’auteur participera au prochain Salon du livre de la Côte-Nord à Sept-Îles en avril. À Baie-Comeau, le livre est disponible directement auprès de son auteur (418 295-2914), tandis qu’à Forestville et Sept-Îles, on le trouve en commerce.

Fait à noter, avant de lancer son dernier projet, Étienne Francis s’est assuré d’avoir les coudées franches au chapitre des droits d’auteur. « Cinquante ans après la mort de l’auteur, ça devient un bien public et les droits d’auteur sur l’ouvrage sont échus », précise-t-il. Le père Louis Garnier est décédé le 6 mai 1950.

Le Baie-Comois travaille déjà à un nouveau livre, cette fois-ci sur l’histoire des églises de la Côte-Nord. Il effectue présentement ses recherches.

Un premier tome couvrant le territoire compris entre Tadoussac et Moisie devrait être publié en 2019. Le deuxième tome permettra ensuite de se rendre jusqu’à Blanc-Sablon.

Poster un Commentaire

avatar