Laurence Côté établit un nouveau record personnel

Laurence Côté établit un nouveau record personnel

Même si elle n’a pu mettre les pieds sur les marches du podium, Laurence Côté a tout de même profité des récents championnats canadiens pour réaliser sa meilleure performance à vie dans la course des 800 mètres. Photo Yves Longpré

Baie-Comeau – Même si elle n’a pu mettre les pieds sur le podium, la coureuse Laurence Côté a tout de même profité des récents championnats canadiens d’athlétisme pour établir un nouveau record personnel dans l’épreuve des 800 mètres.

Quatrième au défi national l’an dernier, la Baie-Comoise est de nouveau parvenue à se tailler une place dans le peloton des huit meilleures au pays tout en réalisant un chrono sous la barrière des 2 minutes 4 secondes.

L’athlète élite a franchi la distance dans un temps officiel de 2 minutes, 3 secondes et 2 centièmes avec moins de trois secondes de recul sur la championne de 2018, Lindsey Butterworth (2:00:87).

« Je suis super contente de mes championnats canadiens. Après une solide performance en demi-finale, je suis arrivée confiante pour ma finale. Lors de ma demi-finale, je savais que je devrais faire une grosse course pour gagner. J’ai exécuté à la perfection en restant patiente et en prenant le lead à la toute fin », a commenté Laurence.

Meilleure à vie

Une fois qualifiée, elle s’est montrée optimiste. « Je savais que tout était permis et je visais la médaille. J’ai livré ma meilleure performance à vie. Mon temps de 2:03:02 fracasse mon record d’une seconde », a-t-elle pris la peine de préciser.

Les récentes performances se veulent encourageantes. « Même si l’objectif de la médaille n’a pas été atteint, je ne peux qu’être fière de faire partie d’un peloton de filles aussi fort et profond. Je suis contente de voir que les efforts et les changements commencent à porter fruits. »

Europe

Partie en Europe pour les prochaines semaines, la marchande de vitesse séjournera en Belgique et prendra part à plusieurs épreuves dans des villes diverses du pays. Ces rendez-vous seront courus avec l’intention de fracasser la barrière des 2 minutes et 3 secondes. Mine de rien, la Côté poursuit sa progression vers le but ultime. « Sans connaître exactement le nouveau standard olympique pour 2020, il faut rappeler qu’il était à 2:01:05 en 2016, ce qui me place à seulement 1,5 seconde de cette marque et c’est très encourageant. »

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar