Il reçoit la visite du Titan et des Screaming Eagles – Le Drakkar rentre au port après un très long voyage

Il reçoit la visite du Titan et des Screaming Eagles – Le Drakkar rentre au port après un très long voyage

Après un très long voyage dans les provinces maritimes, Martin Bernard et ses hommes retrouveront leurs partisans, vendredi et samedi, pour leurs deux premières parties locales de la nouvelle année. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Après un très long périple dans les provinces maritimes, le Drakkar rentre finalement au port pour disputer ses deux premières parties locales de la nouvelle année, vendredi et samedi, sur la glace A du centre Henry-Leonard.

Les matelots du navire retrouveront leurs partisans vendredi (19 h 30 ) alors qu’ils accueilleront la visite du Titan d’Acadie-Bathurst. Samedi après-midi, les Screaming Eagles du Cap-Breton seront en ville pour la première fois de la saison.

Les hommes de Martin Bernard devront être prêts dès le premier duel face au Titan, qui cherchera sûrement à venger une défaite de 5-4 subie à domicile vendredi dernier.

Après avoir vu leur duel initial reporté d’une journée en raison d’une tempête de neige, les deux clubs se sont retrouvés le lendemain et les visiteurs ont fait preuve de caractère pour tenir leur bout et surprendre les favoris avec ce gain in extremis.

Cap-Breton

Samedi, le Drakkar tentera, à son tour, de prendre sa revanche face aux Eagles, qui ont eu le meilleur 5-2, dimanche passé, sur la patinoire du Centre 200 de Sydney.

Dominés dans plusieurs facettes du jeu (50 lancers contre 20), les membres de l’équipage ont de nouveau payé pour leur manque de constance même s’ils ont failli remonter la pente en fin de partie.

Tirant de l’arrière 3-1 après 40 minutes de jeu, les matelots ont vite réduit l’écart à un but en début de troisième période grâce au troisième filet en deux parties de l’attaquant Edouard St-Laurent.

Le centre d’Artagnan Joly a ensuite manqué une chance en or de créer l’égalité quand son tir a raté la cible. « Cela a été un match en deux temps. Même si on tirait de l’arrière après deux périodes, les joueurs ont bien failli remonter la pente. Disons que l’opportunisme en attaque a été un facteur important », a reconnu l’entraîneur-chef Martin Bernard après la rencontre.

Le pilote a retiré le gardien partant Justin Blanchette (trois buts sur 26 lancers) à la suite du troisième but des vainqueurs. Solide en début de match, le numéro 34 a toutefois été généreux sur le deuxième et le troisième filet des gagnants.

Appelé en relève, la recrue Xavier Bolduc a bien fait en ne cédant qu’un seul but sur les 23 tirs en sa direction. Jordan Martel (son 23e de la saison) a réussi l’autre filet des siens et de nouveau été le meilleur dans la défaite.

En vitesse

Au moment où ces lignes ont été écrites, le résultat du match de lundi soir, opposant le Drakkar aux Islanders de Charlottetown, n’était pas encore connu…Après cette courte escale à la maison, le Drakkar reprendra la route, la semaine prochaine, pour une autre série de taille à l’étranger quand il croisera le fer avec les Tigres de Victoriaville, le mardi, et l’Armada de Blainville-Boisbriand le lendemain.

Poster un Commentaire

avatar