Les Manicourses amassent 310 $ pour Destination Loisir

Baie-Comeau – La toute première édition du défi Destination pont Émile Lapointe a permis de recueillir un montant de 310 $ versé au profit de l’événement Destination Loisirs 2018.

Nouveauté dans le programme estival du circuit des Manicourses, la deuxième épreuve au calendrier a regroupé une trentaine de participants, dimanche, dans les sentiers de Pointe-aux-Outardes.

En plus de permettre aux adeptes de relever les différents défis, les responsables de l’activité ont décidé de verser tous les profits amassés au comité organisateur du grand rendez-vous provincial présenté à Baie-Comeau au début du mois de septembre.

Représentant de la municipalité, Raynald Foster a procédé à la coupure du ruban honorifique en compagnie de Marc Richard, le principal coordonnateur de Destination Loisirs 2018.

Résultats

Après la courte cérémonie protocolaire, les coureurs et coureurs ont pris d’assaut le tracé, qui a permis aux petits Oli (cinq ans) et Matis Dallaire (deux ans) de voler la vedette dans l’épreuve de 600 mètres.

De leur côté, Katia Roussel, Cathy Otis et Mylène Delarosbil ont participé à la course de deux kilomètres en kangoo et se sont approprié les trois premières places au tableau officiel.

Au total, 25 athlètes ont testé les tracés de cinq et dix kilomètres. Jean-Christophe Chabot a été le plus rapide au cinq kilomètres avec un temps de 21 minutes et 57 secondes. Justin Simard (22:14) et Marc Girouard (23:54) l’ont suivi sur le podium.

Chez les dames, Sonia Tremblay a couru vers la victoire avec une montre indiquant 24 minutes et 12 secondes. Julie Marin (28:48) et Line Talbot (28:50) ont terminé respectivement deuxième et troisième.

10 km

Frédéric Dallaire a compilé le meilleur chrono au 10 km avec un temps de 40 minutes et 38 secondes, trois minutes de mieux que la championne féminine et deuxième au cumulatif Danielle Pedneault.

Patrick Lévesque (45:08), Dany Côté (46:10), Cindy Miller (51:16) et Johanne Harrisson (55:12) ont été les autres figures dominantes de cette première édition.

Poster un Commentaire

avatar