Les Trappeurs jouent les trouble-fêtes durant les éliminatoires

Baie-Comeau – Les Trappeurs du cégep ont causé une grosse surprise en atteignant l’étape de la grande finale des séries éliminatoires au sein de la ligue de soccer intérieur collégial de la conférence Nord-Est.

Après une saison régulière très modeste (fiche de 1-3-1 et la 6e position au classement final), les protégés des entraîneurs Rémi Deschênes et Philippe Lebreux ont joué les trouble-fêtes dans le dernier droit du calendrier.

Actifs sur un terrain de Trois-Rivières, les Trappeurs n’ont pas réussi à défendre leur titre de champions, mais sont tout de même parvenus à surprendre bien des équipes et atteindre l’étape ultime.

Confrontés aux joueurs de Thetford (équipe de 3e place en saison régulière) au duel de quart de finale, les collégiens locaux ont amorcé leur poussée gagnante avec un gain de 3-1 orchestré par les trois buts de l’excellent Jérémy Jean.

Demi-finale

Qualifiés pour la demi-finale du samedi soir, les Baie-Comois ont remis cela face à leurs rivaux de Granby (4e au classement) et ont su renverser la vapeur avec une victoire serrée de 3-2.

L’ennemi a frappé tôt dans le match avec deux buts rapides au cours des cinq premières minutes, mais les Trappeurs n’ont pas paniqué. Gilles Aymar Nguepi a réduit l’écart à 2-1 à la 20e minute de jeu.

Jérémy Jean, encore lui, a ensuite créé l’égalité au début de la deuxième demie. Le duel a été chaudement débattu avant de voir Gilles Aymar Nguepi revenir à la charge avec le filet gagnant inscrit dans les derniers instants de la rencontre.

Finale

Cette conquête in extremis a permis aux Trappeurs de se rendre en finale et de croiser le fer avec les champions du calendrier, les joueurs du cégep de Drummondville, qui sont vite passés en mode attaque.

Profitant de la fatigue de leurs adversaires, les Drummondvillois se sont rapidement forgé une avance de 3-0 et n’ont plus jamais été menacés dans ce triomphe de 5-2.

Gilles Aymar Nguepi et Manuel Gagnon (son premier filet de la saison) ont marqué pour les finalistes, qui ont fait oublier une campagne en dents de scie avec cette prestation très enviable réalisée durant les séries éliminatoires.

Poster un Commentaire

avatar