Robin Poitras se souviendra longtemps du 59e tournoi

Robin Poitras se souviendra longtemps du 59e tournoi

En plus de connaître la gloire avec son équipe atome AA, Robin Poitras a volé la vedette sur le plan individuel en mettant la main sur le trophée Claude-Roy décerné au meilleur espoir du tournoi. Martin Gagné (président de l'AHMBC) lui remet le trophée. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Il n’y a aucun doute. Le jeune Baie-Comois Robin Poitras conservera un très beau souvenir de la 59e édition du Tournoi de hockey mineur de Baie-Comeau.

L’attaquant des Vikings atome AA a connu une fin de semaine de rêve avec sa formation qui a été couronnée grande championne dans sa division lors de la classique annuelle impliquant 65 clubs en 2019.

En plus d’aider son équipe à procurer l’une des deux conquêtes honorifiques à la délégation hôtesse, le numéro 44 a volé la vedette sur la plan individuel et son excellence n’est pas passée inaperçue.

Robin a vécu d’autres moments forts à la conclusion du tournoi quand les organisateurs l’ont sélectionné comme le récipiendaire du prestigieux trophée Claude-Roy décerné au meilleur espoir de la compétition.

Belle surprise

Pilier de son club, le joueur de centre droitier a été la bougie d’allumage des siens durant tout le week-end. L’habile patineur a pris part à trois parties et a compilé un dossier de quatre buts et trois aides pour sept points.

Auteur d’un doublé en plus de récolter une passe lors de la grande finale (victoire de 4-0 contre Chicoutimi), le récipiendaire a participé à sept des huit buts marqués par les Vikings durant le tournoi.

« C’est une belle surprise. Je savais que j’avais peut-être une chance et je suis vraiment content », a lancé avec émotion le jeune garçon avec un sourire qui en disait long.

Adepte du hockey depuis l’âge de trois ans, le frère benjamin de Justin, qui évolue avec les Nord-Côtiers du bantam AAA Relève, est un athlète naturel. « J’aime bien jouer au soccer, mais le hockey est mon sport numéro un », a assuré le fan inconditionnel de Connor McDavid.

Autre conquête

Outre les patineurs de l’atome AA, les hockeyeurs du midget BB ont inscrit l’autre conquête locale lors de cette 59e reprise. Inspiré par une belle sortie de leur gardien William Gaumond, les Vikings l’ont emporté 4-1 sur Chibougamau. Samuel Dumont (2b-1p) a été le meneur en attaque.

Les troupes septîliennes (novice A, atome B, pee-wee BB et bantam BB) ont dominé la récolte avec quatre titres. Les clubs de Havre-St-Pierre (atome A, pee-wee A, midget A) ont triomphé à trois reprises contre deux trophées pour la Haute-Côte-Nord (novice B, bantam A) et un pour Fermont (pee-wee B).

Un jeune cerbère de l’atome B de Fermont, Louis-Philippe Laberge, a mis la main sur le trophée Réal-Lapierre attribué au meilleur gardien de but. Le défenseur cayen Julien Aucoin (Macareux pee-wee A) a hérité du trophée Henry-Leonard décerné au défenseur par excellence du tournoi.

Poster un Commentaire

avatar