Stationnement de la promenade du littoral – Du vandalisme à répétition mine un cadre enchanteur

Stationnement de la promenade du littoral – Du vandalisme à répétition mine un cadre enchanteur

Le gazon et la chaussée ont été récemment endommagés par les roues d’un véhicule.

Baie-Comeau – Les actes de vandalisme perpétrés dans le stationnement de la promenade du littoral au parc des Pionniers préoccupent la Ville de Baie-Comeau. Ce n’est pas d’hier que des gestes répréhensibles y sont commis, mais il faut que ça cesse une fois pour toutes, martèle le maire Yves Montigny.

Récemment, des gens sont allés jusqu’à allumer un feu et endommager sérieusement une parcelle de gazon avec les roues d’un véhicule. Cela s’ajoute aux détritus abandonnés sur place, aux traces noires laissées sur la chaussée par des crissements de pneus et aux graffitis. « Ça n’a pas de bon sens, ça n’a aucun sens », lance M. Montigny.

Le stationnement est utilisé par les promeneurs sur le parcours reliant le parc des Pionniers à la marina. Il est aussi un lieu de rassemblement pour des gens qui souhaitent jaser dans un décor enchanteur avec le fleuve devant eux. Même quand la noirceur se pointe, il est couru, notamment par des jeunes. D’ailleurs, c’est surtout en soirée que des dégâts sont causés.

« Nous, tout ce qu’on peut faire, c’est de réparer les dommages qu’on peut. C’est triste, car ça génère des coûts. C’est la Ville qui paie et les citoyens au bout », note le maire.

Le stationnement problématique borde la rue Cartier dans un secteur très touristique où la vue est splendide. C’est souvent la première image de Baie-Comeau qu’ont les touristes qui débarquent du bateau.

Mis au courant
Le maire affirme avoir interpellé le directeur du service incendie, Alain Miville, au sujet des feux qui sont allumés. Il a également abordé la situation avec des employés des travaux publics. « Ils vont évaluer s’il y a assez de poubelles », indique l’élu, tout en étant conscient que la situation ne se réglera pas uniquement avec l’ajout de bacs à ordures.

La Sûreté du Québec est bien au fait de ce qui se passe dans le stationnement, mais ne parvient pas à prendre les contrevenants sur le fait et à leur remettre les contraventions qui s’imposent.

Il n’y a pas de caméra de surveillance dans le secteur et, pour le moment, une éventuelle installation n’est pas dans les plans de la Ville.

Une question de civisme
« Ce qui me préoccupe là-dedans, c’est qu’il faut que la population comprenne qu’on ne peut pas faire des feux comme ça. On ne peut pas non plus faire un party et laisser traîner les choses comme ça », ajoute M. Montigny.

Il y a quelques semaines, rappelle-t-il, un endroit connu sous l’appellation des deux tours et situé à l’entrée est du Sentier des embruns a aussi été laissé dans un état pitoyable après un rassemblement.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
LucieDiane Recent comment authors
Invité
Diane

Je crois que la seule solution qui s’impose c’est l’installation de caméra.

Invité
Lucie

C’est tellement désolant de voir qu’il y a encore des personnes qui n’ont aucun respect de l’environnement et des biens d’autruis. C’est irresponsable et vraiment un manque de savoir-vivre pur et simple.