Le Symposium de peinture refuse de s’essouffler

Le Symposium de peinture refuse de s’essouffler

Les cinq artistes peintres à l’origine du projet de promotion des arts chez les jeunes, en compagnie de la vice-présidente du Symposium, Viviane Richard. Photo Le Manic

Baie-Comeau – La 32e édition du Symposium de peinture de Baie-Comeau n’a pas déçu. Par son organisation sans failles, ses artistes de qualité et son public fidèle, l’événement se reflète encore une fois par un bilan positif.

Une autre édition du Symposium de peinture s’est terminée en beauté, dimanche, dans l’enceinte du Pavillon du Lac. La cérémonie de fermeture a fait valoir le travail de la centaine de bénévoles mobilisés et des 34 artistes peintres invités.

En l’espace de quatre jours, les artistes ont réalisé plus de 350 œuvres. Au total, 176 toiles ont su trouver preneurs, ce qui se traduit par une augmentation des ventes de 10 % par rapport à l’année précédente.

« Chaque année, on souhaite qu’il pleuve. Ainsi, les gens de Baie-Comeau n’auraient pas mieux à faire que de se rendre au Symposium de peinture », a fait part Carl Beaulieu, président du comité organisateur. Dans le cadre d’un tel événement, la peur de voir la belle météo retenir les gens à l’extérieur est concrète. Une faible participation du public serait synonyme de l’essoufflement du symposium.

Le public était pourtant au rendez-vous, et ce, malgré le soleil présent pour les quatre jours d’exposition. Bien qu’aucune statistique de fréquentation n’ait été compilée, plus de 1 100 personnes ont voté pour leur artiste coup de cœur.

Peintre chouchou

Aux termes du populaire vote qui vise à déterminer le peintre chouchou du public, Laurie Marois est officiellement récipiendaire du prix Camille-St-Pierre. C’est un trois en trois pour Mme Marois qui remporte le titre depuis sa première présence au symposium. Certains vont même à qualifier de « vague Marois » l’engouement du public envers l’artiste peintre.

Après trois ans, elle est toujours surprise de recevoir le prix honorifique. « Je n’étais pas prête », « je n’ai pas préparé de discours » et « je croyais qu’Isabelle (Desrochers) allait gagner » sont des phrases qui sont sorties de la bouche de Mme Marois.

Elle a remercié le public pour être derrière elle et sa créativité. Selon elle, le symposium fait du bien aux peintres. Pour la durée de l’événement, ils ne sont entourés de rien d’autre que d’amour et de bonheur. « Le monde entier devrait connaitre le Symposium de peinture de Baie-Comeau », a-t-elle conclu.

Pour clore le podium, Isabelle Desrochers s’est illustrée par une deuxième position, suivie de Marlène Vachon en troisième position.

Président d’honneur

L’un des rares peintres québécois pouvant vivre de son art, Serge Nadeau a occupé le poste de président d’honneur pour la 32e édition du Symposium de peinture. Porter ce titre a, pour lui, été une expérience d’une grande qualité, comme il en a témoigné lors de la cérémonie de clôture.

Il en a profité pour transmettre le pinceau d’or à Gérard Boulanger qui prendra la relève en tant que président d’honneur l’an prochain.

C’est très représentatif pour le peintre, lui qui était présent lors du premier Symposium de peinture de Baie-Comeau en 1987. « Lors de la première édition, j’avais 33 ans, maintenant je serai président d’honneur lors de la 33e édition », a souligné M. Boulanger, en plus d’occuper le 33e et dernier emplacement sur le pinceau d’or.

Promotion de l’art

Dans un autre ordre d’idées, le comité organisateur souhaite aller de l’avant vers la création d’une fondation ou d’une bourse pour faire la promotion de l’art chez les jeunes. Le projet s’est amorcé dimanche soir.

Sous la forme d’un imprévu, l’enchère d’une toile collaborative a eu lieu, permettant d’amasser la somme de 500 $, une somme dirigée directement vers le projet en ébauche. Le mouvement est d’abord l’initiative de Linda Isabelle, Nancy Cayouette, Laurie Marois, Isabelle Desrochers et Karine Dakapo qui, en voyant la chimie entre elles, se sont regroupées pour créer une œuvre unifiant leurs différents styles artistiques.

Poster un Commentaire

avatar