Un budget en hausse de 1,45 % à la MRC

Un budget en hausse de 1,45 % à la MRC

La directrice financière de la MRC de Manicouagan, Audrey Morin, a présenté les prévisions budgétaires 2019 lors de la séance publique de la semaine dernière. Photo Le Manic

Baie-Comeau – La MRC de Manicouagan prévoit dépenser 6 144 746 $ en 2019. Il s’agit d’une légère hausse de 88 091 $ (1,45 %) comparativement à 2018.

À leur séance du 28 novembre, les maires ont adopté les prévisions budgétaires de la prochaine année de la MRC et du territoire non organisé (TNO) de la Rivière-aux-Outardes.

Pour en revenir au budget de la MRC, ses opérations comme telles s’élèvent à près de 824 000 $. Elles sont notamment financées par la quote-part de 54 189 $ provenant des municipalités (stable depuis 2013), le fonds de développement des territoires et les redevances sur les ressources naturelles.

Une enveloppe de 1 340 000 $ va au développement économique. C’est près de 22 % du budget de la MRC. L’an dernier, ce volet représentait 1 127 000 $. ID Manicouagan obtient un soutien à son fonctionnement en hausse de 2 %. De plus, un montant additionnel de 331 600 $ lui est également attribué pour la réalisation de ses différents mandats, ce qui porte l’appui financier à 631 000 $. Cet ajout provient du Fonds de développement du territoire et du programme de redevances sur les ressources naturelles.

La MRC met plus d’argent dans les activités d’ID Manicouagan afin de compenser le retrait de la Fondation économique Manicouagan, qui fait face à une baisse des revenus d’intérêt.

L’aéroport

Le budget de l’aéroport se situe à 1 219 704 $, en hausse d’un peu moins de 60 000 $. Divers travaux à faire expliquent l’écart, comme la mise en place d’effaroucheurs d’oiseaux, la préparation pour les audits de Transports Canada, la formation d’employés et le marquage de la piste selon les nouvelles normes.

Afin d’équilibrer le budget, un montant de 197 248 $ est puisé à même le surplus accumulé non affecté des redevances sur les ressources naturelles et la quote-part des municipalités passe de 50 000 $ à 75 000 $.

Parmi les autres dépenses inscrites au budget global de la MRC, on peut penser à la gestion foncière, au programme de la Société d’habitation du Québec, à la gestion du sable et du gravier, au programme d’aménagement durable des forêts et la sécurité publique, notamment.

Budget du TNO

Le budget 2019 du TNO augmente de 123 000 $ (14,1 %) pour atteindre 993 232 $. Le taux de taxation de base passe à 1 $ par tranche de 100 $ d’évaluation tandis que la taxe sur les immeubles non résidentiels augmente à 1,31 $ par tranche de 100 $ d’évaluation.

Dans les faits, la MRC va chercher 82 724 $ (9,89 %) directement dans les poches des contribuables. Ses autres revenus passent de 15 500 $ à 63 000 $ tandis que la ponction nécessaire à même son surplus accumulé diminue de 111 431 $ à 104 159 $ pour équilibrer le budget.

Poster un Commentaire

avatar