Une grande complicité avec son capitaine

Une grande complicité avec son capitaine

Peu importe le joueur qui va se retrouver sur le flanc droit, Ivan Chekhovich et son joueur de centre Gabriel Fortier se complètent à merveille et représentent des menaces constantes sur la patinoire. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – À l’instar de son nouveau capitaine Gabriel Fortier, Ivan Chekhovich n’est pas un grand parleur, mais fait surtout sentir sa présence dès qu’il saute sur la patinoire.

Réunis sur le même trio, les deux joueurs se complètent à merveille et représentent des rouages très importants dans l’offensive du Drakkar. La chimie s’est vite installée entre les numéros 9 et 13.

« Gabriel est une véritable fusée sur la glace. C’est un joueur complet qui travaille fort à chaque match. On se comprend bien et l’on sait où se trouver dans le feu de l’action. »

Le patineur russe voue beaucoup de respect pour le nouveau titulaire. « Même à 18 ans, il (Fortier) assume très bien son rôle de capitaine. Il est prêt et affiche beaucoup de leadership au sein de la formation. »

Le duo a misé sur quelques ailiers droits différents depuis le début de la campagne. Que ce soit Nathan Légaré ou encore Yaroslav Alexeyev, la formule a été positive à chaque fois.

« Nous avons tellement de bons joueurs qui peuvent contribuer en attaque. Dans le cas de Yaroslav, il était nerveux à la suite de la transaction, mais je l’ai vite rassuré sur le Drakkar et les gens de Baie-Comeau. Aujourd’hui, il est très heureux et je suis très content de l’avoir avec moi. »

Championnats mondiaux

Les derniers mois ont été très animés dans la vie du hockeyeur de 19 ans, qui se sent prêt à relever d’autres défis avec son club junior majeur et celui de son pays s’il reçoit une invitation en vue des prochains championnats mondiaux.

« C’est certain que j’aimerais beaucoup représenter mon pays aux championnats. Je n’ai pas eu de contacts avec la fédération russe. Il est encore tôt. Pour l’instant, ce sont les succès du Drakkar qui comptent. »

Moins timide et plus volubile qu’à ses premières années, le jeune homme affiche beaucoup d’assurance et de maturité. « J’ai pris beaucoup d’expérience et, comme vétéran, je me dois de donner l’exemple aux plus jeunes en étant bon et ce, dans les zones de la patinoire. »

Poster un Commentaire

avatar