Le maire satisfait de la gestion du mont Ti-Basse

Par Steeve Paradis 12:00 AM - 23 septembre 2018
Temps de lecture :
Pour les trois prochaines années, le mont Ti-Basse sera géré par la Corporation Plein air Manicouagan, qui ambitionne d’en faire un centre récréotouristique quatre saisons. Photo archives Le Manic

Pour les trois prochaines années, le mont Ti-Basse sera géré par la Corporation Plein air Manicouagan, qui ambitionne d’en faire un centre récréotouristique quatre saisons. Photo archives Le Manic

Baie-Comeau – « Très satisfait » du travail de l’organisme au mont Ti-Basse l’hiver dernier, le conseil municipal de Baie-Comeau a confié la gestion du site pour trois ans à la Corporation Plein air Manicouagan.

« La prochaine saison, on la prépare comme il faut », a lancé le maire Yves Montigny, qui espère voir bientôt un centre récréotouristique quatre saisons au mont Ti-Basse, une idée soulevée lors de sa campagne à la mairie l’an dernier.

« Il y a toutes sortes d’activités qu’on pourrait créer, comme des promenades dans les sentiers, le banc coquillier ou encore bonifier l’offre au lac Malfait », a ajouté le maire pour expliquer l’aide financière de 37 850 $ pour 2018-2019 et de 102 000 $ pour les deux années suivantes accordée par la Ville à la Corporation Plein air Manicouagan (CPAM). « On veut donner les leviers à l’équipe en place pour nous faire des propositions », d’enchaîner l’édile.

Outre les projets qui pourront se développer autour de la montagne locale, Yves Montigny assure qu’il y aura du nouveau dès l’ouverture de la prochaine saison de ski, avec du changement du côté des heures d’ouverture, élargies, ainsi que de nouvelles offres comme des abonnements de couple ou pour le ski de soirée.

« La Corporation Plein air Manicouagan était toujours intéressée à gérer le mont Ti-Basse, moyennant certains ajustements comme une modification des tarifs et des heures d’ouverture et ça nous semble tout à fait approprié », a renchéri le directeur général de la municipalité, François Corriveau.

« On attendait le dépôt de leur rapport de la dernière saison pour évaluer si on voulait rééditer l’expérience et si eux, du côté de la corporation, étaient aussi intéressés à perpétuer ça dans le temps », a-t-il fait valoir.

Dans l’état actuel des choses, il en coûte autour de 750 000 $ à l’administration municipale pour assurer les opérations au mont Ti-Basse.

Partager cet article