COVID-19 : de l’aide apportée aux PME de la Manicouagan

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
COVID-19 : de l’aide apportée aux PME de la Manicouagan
Antonio Hortas souligne que les entreprises de la Manicouagan seront soutenues afin de bénéficier des mesures gouvernementales annoncées cette semaine.

Les entreprises de la Manicouagan qui ont besoin de soutien pour bénéficier des mesures d’aide gouvernementales et traverser la crise de la COVID-19 avec le moins de dommages possible ne seront pas laissées à elles-mêmes.

C’est ce que confirme le président de la Chambre de commerce de Manicouagan (CCM), Antonio Hortas, en annonçant la mise sur pied, dès la semaine prochaine, d’un groupe de travail réunissant des intervenants socioéconomiques du milieu, notamment la SADC, la corporationID Manicouagan et Émersion, service-conseil en emploi.

Ce groupe aura « le mandat de coordonner et d’informer dans le pratico-pratique les entreprises pour qu’elles bénéficient de toutes les mesures des deux paliers de gouvernement déjà annoncées et à être annoncées. »

D’ailleurs, dès lundi, un sondage sera envoyé aux membres de la CCM afin de prendre le pouls de chacun « pour cibler les premières urgences », explique M. Hortas, qui souligne que des informations commencent à rentrer sur les pertes subies à ce jour.

L’incertitude

L’incertitude face à la durée de la crise fait mal. Si plusieurs commerces de détail et entreprises de services ont déjà fermé leurs portes temporairement, que ce soit par manque de clients ou pour prévenir la propagation du virus, d’autres se demandent s’ils doivent les imiter ou simplement réduire les heures.

Selon le président de la CCM, la fermeture peut devenir un piège quand on essaie d’encourager les achats de proximité, ce que les Québécois sont invités à faire par le premier ministre du Québec, François Legault. « On va promouvoir l’achat de proximité et les gens vont nous dire tout est fermé. »,

M. Hortas espère que les commerçants éviteront de prendre trop rapidement peut-être la décision de cesser définitivement leurs activités, car, insiste-t-il, la crise passera et les clients recommenceront à dépenser. Il les invite à bien réfléchir et à utiliser les mesures d’aide en place.

« Actuellement, la priorité, c’est de permettre à tous ces travailleurs autonomes et ces PME d’être patients et d’être prêts pour la reprise. Pour une partie des PME et des commerces, ce n’est que partie remise (les activités), mais en attendant, c’est sûr, il faut manger. »

Des démarches sont en cours avec la Ville de Baie-Comeau concernant un éventuel report des prochaines versements de taxes et un appel similaire aux autres municipalités de la MRC de Manicouagan sera lancé.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des