COVID-19 : 45 millions $ pour le recrutement des travailleurs agricoles

Photo de Vincent Rioux-Berrouard
Par Vincent Rioux-Berrouard
COVID-19 : 45 millions $ pour le recrutement des travailleurs agricoles

Le gouvernement du Québec prend les grands moyens pour s’assurer que les producteurs agricoles puissent compter sur la main-d’oeuvre nécessaire pour la prochaine saison estivale avec un investissement de 45 millions $.

Selon le ministre de l’Agriculture du Québec, André Lamontagne, il y avait initialement 11 000 travailleurs étrangers qui devaient arriver au Québec, mais ce sont plutôt 8 000 qui devraient être présents.  Plusieurs travailleurs étrangers ont décidé de ne pas se rendre au Canada cette année en raison des risques de la COVID-19, a affirmé le ministre de l’Agriculture.

Le ministre Lamontagne a été clair pour décrire la présente situation: « On a besoin de bras ». Il fait donc appel aux Québécois qui ont perdu leur emploi au cours des dernières semaines et aux étudiants pour venir aider les producteurs agricoles du Québec.

L’investissement de 45 millions servira à faire quatre choses. 42,6 millions $ serviront de prime salariale aux employés agricoles estivale. Cette prime sera un montant de 100$ par semaine qui s’ajoutera au salaire versé par l’employeur. Cette subvention salariale couvrira la période du 15 avril au 31 octobre.

Un montant de 2 millions sera alloué pour aider les entreprises agricoles à adapter leurs mesures de transport qui seront adéquates dans le contexte de la COVID-19. Il y aura aussi une somme de 200 000$ pour engager des formateurs qui aideront à la formation des nombreux nouveaux travailleurs agricoles. Un autre 200 000$ servira à engager des ressources supplémentaires dans les 12 centres agricoles d’emploi.

« On agit pour aider nos producteurs agricoles. L’agriculture québécoise est une fierté et on est présent pour elle », a affirmé le ministre de l’Agriculture pour conclure son point de presse.

Les gens intéressés peuvent aller s’inscrire sur le site emploiagricole.com. Une fois leur candidature complétée, ils seront jumelés à un producteur agricole de leur région.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des