COVID-19 : Les bars récalcitrants à respecter les consignes seront fermés

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
COVID-19 : Les bars récalcitrants à respecter les consignes seront fermés
Le ministre de la Santé et des Services Sociaux, Christian Dubé

Les autorités vont « resserrer la vis » aux établissements qui semblent ne plus prendre au sérieux les consignes sanitaires visant à limiter la propagation du virus de la COVID-19.  

Le gouvernement du Québec reviendra dans le courant de la semaine avec de nouvelles directives pour les bars et les terrasses commerciales où les consignes sanitaires semblent se relâcher depuis les derniers jours.

C’est ce qu’a annoncé le nouveau ministre de la Santé et de Services sociaux, Christian Dubé, en point de presse. Jeudi, il entend dévoiler de nouvelles mesures d’encadrement pour les bars, les terrasses commerciales, les gestionnaires de courses et de jeux, les propriétaires de piscines publiques où la proximité est problématique.

Entre autres, la santé publique entend « ne pas hésiter » à fermer les établissements contrevenants, à donner des amendes et à revoir les permis d’autorisations de ces établissements.

M. Dubé travaille en consultation avec la Régie des Alcools, courses et jeux, la sécurité publique, la CNESST et la Santé publique du Québec. « Nous allons évaluer ce que nous pouvons faire avec les permis de bars, si l’on peut donner des amendes aux propriétaires ou aux clients. On évalue à restreindre le nombre de personnes permises dans les bars, voir si l’on peut obliger les personnes à respecter des places assises », a soutenu le ministre aux côtés du Dr Horacio Arruda, directeur national de santé publique.

Une présence policière plus forte dans les bars du Québec pourrait se produire dans les prochains jours.

« Nous suivons la situation pour que les événements des derniers jours ne se reproduisent plus, les fautifs seront sanctionnés. J’ai un message pour eux aujourd’hui : vous avez la responsabilité de faire respecter les consignes de la santé publique. On ne laissera pas passer une autre fin de semaine avec des événements de la sorte. Il n’est pas question qu’une minorité de délinquants mettent à risque la santé des Québécois et la relance de la province », a insisté le ministre.

Des annonces en ce sens seront faites dès jeudi. M. Dubé assure que l’Association des bars prendra activement part aux discussions.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des