Le Drakkar se prépare pour la prochaine bulle avec Ansons à bord

Photo de Julien-Pierre Desmeules-Paré
Par Julien-Pierre Desmeules-Paré
Le Drakkar se prépare pour la prochaine bulle avec Ansons à bord
Les hommes de Jean-François Grégoire entameront la prochaine bulle au Centre Georges-Vézina à Chicoutimi le samedi 27 février contre les Cataractes de Shawinigan. (Photo : Iften Redjah/LHJMQ)

Le Drakkar a terminé son voyage dans la bulle du Centre Vidéotron avec une fiche d’une victoire et deux défaites, dont une en prolongation. La troupe de Jean-François Grégoire a donc fait une intéressante récolte de trois points sur une possibilité de six. L’équipe se prépare maintenant pour la prochaine bulle, qui aura lieu au Centre Georges-Vézina de Saguenay à compter de samedi prochain, avec un attaquant fort attendu dans la formation.

La bulle du Centre Vidéotron, où le club a évolué du 12 au 16 février, aura été une occasion pour l’entraîneur-chef du Drakkar et sa troupe de peaufiner le travail développé dans les dernières semaines.

D’ailleurs, ce dernier était plutôt satisfait du jeu collectif de son équipe. « Au niveau du système et des automatismes, ça commence à fonctionner. Là où il faut s’améliorer, c’est au niveau des prises de décisions individuelles », a soutenu Jean-François Grégoire.

Le jeu défensif a été solide lors des trois derniers matchs, alors que le jeu offensif a fait défaut. Les buts sont toujours aussi rares pour le Drakkar. « Les chances de tirs dangereux sont quand même assez limitées. Défensivement ça s’en vient, mais offensivement, il faut être plus affamé individuellement », a indiqué le pilote.

De plus, de mauvaises décisions, une mauvaise punition, un filet compté en fin de match et en prolongation, auront fait perdre un précieux point à la formation baie-comoise lors de son match contre Québec.

Selon Grégoire, il faut quand même tiré du positif dans les performances de ses joueurs. « Tout n’est pas négatif malgré que je sois exigeant. Les gars travaillent, on défend bien et ce n’est pas un problème de paresse. Ils veulent descendre et faire les bonnes choses. »

Bulle du Centre George-Vézina

Les prochains rendez-vous se feront dans la bulle du Centre Georges-Vézina dès le samedi 27 février. Le Drakkar y affrontera les Cataractes de Shawinigan à trois reprises (27 et 28 février en plus du 7 mars), les Saguenéens de Chicoutimi deux fois (2 et 6 mars) et les Remparts de Québec à une seule occasion (4 mars).

Les rencontres seront difficiles face à ces équipes compétitives. « Je pense que pour les joueurs c’est un beau défi, mais ça va vraiment être important d’être affamés lorsque la chance va le permettre », a précisé l’entraîneur-chef.

Rappelons qu’un atout important se joindra à l’équipe pour la première fois cette saison. En effet, l’attaquant Raivis Kristians Ansons fera son retour à l’entraînement mercredi matin, après avoir complété sa quarantaine. « C’est un outil de plus pour nous et c’est tant mieux », avoue le pilote qui confirme qu’Ansons trouvera sa place au sein du premier trio.

Jean-François Grégoire aurait d’ailleurs bien aimé que l’absence d’Ansons soit l’occasion pour certains joueurs d’élever leur niveau de jeu afin de saisir le poste laissé vacant par l’absence des joueurs européens. « C’était une opportunité pour certains de démontrer ce qu’il pouvait faire. Puisqu’on ne marque pas de but, clairement on a besoin de ce joueur-là sur notre première unité », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires