Pétanque : les jeunes affluent au club Bouliste

Par Steeve Paradis 8:44 AM - 07 avril 2021
Temps de lecture :

Depuis mardi, dans le respect des mesures sanitaires comme il se doit, le club Bouliste a officiellement lancé sa ligue de mini-boulistes, regroupant des élèves de l’école Leventoux.

Le club Bouliste de Baie-Comeau a réussi son virage jeunesse de manière inespérée. Les inscriptions des jeunes du primaire sont tellement abondantes que le club de pétanque vient tout juste de démarrer sa toute première ligue de mini-boulistes de son histoire.

Pas moins de 64 jeunes de l’école Leventoux font partie de cette première ligue. « Et s’il n’y avait pas les mesures sanitaires imposées en raison de la COVID, on en aurait encore plus », a lancé la présidente du club, Francine Bélair, lors du premier match de cette nouvelle ligue mardi. « On a des joueurs de hockey, de soccer, des jeunes de la gymnastique. On a essayé d’ajuster les horaires avec les autres activités des jeunes. »

Le club avait tenté un projet pilote en décembre avec l’école Leventoux. La réponse a été au-delà des attentes avec la participation de 159 élèves. « Les jeunes ont vraiment aimé ça et par la bande, bien des parents se sont montrés intéressés à jouer », a ajouté la présidente, qui indique au passage que l’école Boisvert sera aussi approchée sous peu.

L’arrivée de ces nouveaux joueurs a nécessité l’achat de 31 jeux de boules de pétanque junior, évalués à 100 $ pièce. Pour ce faire, le club Bouliste a reçu 2 400 $ de l’Unité régionale Loisir et Sport Côte-Nord, en provenance du programme de soutien financier en loisir actif 2020-2021. L’organisme fera aussi sa part pour l’éventuelle mise en place d’un programme de formation pour les entraîneurs.

La Fédération de pétanque du Québec a absorbé la différence pour l’achat des boules, en plus de défrayer les coûts de transport et de dédouanage, puisque les boules ont été acquises en France. « De plus, la fédération collabore avec nous étroitement afin de mettre en place des bonnes façons de faire pour garder la ligue à long terme », d’expliquer Mme Bélair.

Seulement 12 joueurs

Mesures COVID obligent, seulement 12 joueurs à la fois peuvent se trouver au boulodrome du centre Henry-Leonard, autant pour ce qui est des jeunes que pour les plus âgés. Ces derniers s’exécutent donc du lundi au vendredi de 13 h à 15 h. Les jeunes prennent ensuite place de 15 h 30 à 16 h 45, eux aussi du lundi au vendredi.

En temps normal, le boulodrome est en mesure d’accueillir 54 joueurs, soit six joueurs sur chacune des neuf allées de l’enceinte.

Tout en remerciant chaleureusement les partenaires financiers de cette nouvelle ligue de mini-boulistes, Francine Bélair tient également à souligner l’engagement des bénévoles qui, dès décembre, « ont levé la main pour faire connaître les différentes stratégies de la pétanque et c’est grâce à leur passion pour le jeu si les jeunes ont développé leur intérêt ».

Partager cet article