Le Drakkar échange Pierrick Dubé à Shawinigan

Par Steeve Paradis 2:50 PM - 02 janvier 2022
Temps de lecture :

Pierrick Dubé, qui portait les couleurs des Saguenéens de Chicoutimi à la fin de la dernière saison, a été troqué aux Cataractes de Shawinigan. Photo André Émond/LHJMQ

Le directeur général du Drakkar, Pierre Rioux, a finalement trouvé preneur pour le récalcitrant Pierrick Dubé qui, on le sait, a refusé de se présenter à l’équipe. Rioux a échangé l’attaquant qui a grandi à Sept-Îles aux Cataractes de Shawinigan en retour d’un choix de troisième ronde en 2022 et du défenseur Marc-Antoine Pépin.

« Je suis bien content de cette transaction. On tourne la page et on passe à autre chose », a été la première réaction de Rioux à la confirmation de l’échange. Le dg du Drakkar a assuré que si jamais Pépin refusait de se présenter à Baie-Comeau, il a une garantie de son homologue des Cats Martin Mondou d’être compensé.

À court terme, Rioux devra aussi faire une place dans l’alignement à Pépin, un vétéran de 20 ans. Il serait plus que surprenant que les deux attaquants de 20 ans du club, Jacob Gaucher et Benjamin Corbeil, soient l’un de ceux qui écopent, à moins qu’ils soient troqués à leur tour. Reste donc le défenseur Gabriel Belley-Pelletier.

Pierre Rioux refuse de se prononcer. « Pour l’instant, on a jusqu’au 6 janvier pour prendre une décision », a-t-il lancé, ajoutant toutefois du même souffle que son équipe manque cruellement de millage à l’arrière.

« On l’a vu quand (Niks) Fenenko est parti (pour son équipe nationale junior), on a des joueurs qui ne sont pas encore tout à fait prêts à jouer un plus grand rôle. Là, on va avoir un vétéran en défensive qui a joué dans plusieurs situations et qui va apporter de l’expérience. »

Jusqu’ici en 2021-2022, Marc-Antoine Pépin a récolté 3 buts et 12 mentions d’aide avec Shawinigan, cumulant un différentiel de +3.

Rappelons toutefois qu’en ce qui concerne la transaction qui a cédé les droits junior de Dubé de Chicoutimi à Baie-Comeau, Pierre Rioux avait l’assurance de son vis-à-vis Yanick Jean de ravoir le choix de deuxième ronde de Blainville-Boisbriand en 2023, choix qui faisait partie de l’échange.

Encore là, Rioux se fait sibyllin et soutient qu’un choix de troisième tour en 2022, « ça vaut un choix de troisième ronde l’an prochain ». Il ne faudrait donc pas s’étonner qu’il y ait encore quelque chose à venir dans ce dossier.

Après quelque mois sans jouer, Pierrick Dubé s’était entendu début novembre avec les Lions de Trois-Rivières, la nouvelle formation de la Ligue de hockey de la Côte est, ECHL de son acronyme anglais. Il a disputé une dizaine de matchs avec eux avant de décider de se déplacer de quelques kilomètres et retourner dans la LHJMQ pour le dernier droit de la campagne.

Partager cet article