La Société historique lance un nouveau numéro de la Revue d’histoire

La Société historique lance un nouveau numéro de la Revue d’histoire

Le numéro de juin 2017 de la Revue d’histoire de la Côte-Nord renferme une vingtaine de textes, dont plusieurs traitent d’événements commémoratifs. Photo courtoisie

Baie-Comeau – La Société historique de la Côte-Nord a lancé, il y a quelques semaines déjà, un nouveau numéro de sa Revue d’histoire. Plusieurs des 21 textes qu’elle renferme portent sur des événements commémoratifs.

Fruit d’une collaboration avec la Société historique de la Côte-Nord, à Sept-Îles, l’ouvrage traite notamment de la course de cométiques Jos-Hébert et de la reconstruction du Vieux-Poste de Sept-Îles en 1967, à l’occasion du centenaire du Canada. L’histoire de ces deux événements datant de 50 ans est retracée sous la plume de l’anthropologue Steve Dubreuil.

Le 60e anniversaire de l’aluminerie Alcoa de Baie-Comeau, dont la coulée du premier lingot remonte au 23 décembre 1957, est aussi raconté par Luc Bourassa, directeur des ressources humaines et des communications dans cette usine qui, depuis son ouverture, a employé 11 000 personnes. L’auteur trace aussi le portrait de Lord Charles Portal, président de la British Aluminium Company et fondateur de la Canadian British Aluminium (CBA) à Baie-Comeau, qui deviendra la Société canadienne de métaux Reynolds puis Alcoa.

Le quartier Saint-Georges à Baie-Comeau est né dans la foulée de l’ouverture de l’aluminerie et, pour sa part, Carl Deschênes s’attarde à cette venue au monde.

Le Banc des Blancs

Le Banc des Blancs, situé à proximité de la communauté de Pessamit, est un autre des sujets abordés dans la Revue d’histoire. Laurent Jomphe et Bernard Landry s’intéressent au village disparu de Saint-Élisée de Bersimis, qui a abrité une exploitation forestière jusqu’autour de 1894. Quelques figures importantes y ayant vécu y sont décrites. Au Banc des Blancs, les missionnaires de l’époque tentaient de protéger les Missionnaires des influences des Blancs, raconte-t-on.

Dans un autre ordre d’idées, le dernier numéro de la Revue d’histoire permet aussi aux lecteurs de mieux connaitre le poète Roland Jomphe, qui aurait eu 100 ans cette année, et la sénatrice Thérèse Casgrain, qui a courtisé les électeurs de la circonscription Charlevoix-Saguenay en 1942, notamment lors d’un voyage par mer et par route jusqu’à Mutton Bay sur la Côte-Nord en plein mois de novembre. Guy Côté traite du poète et Claire Du Sablon de la politicienne.

D’autres textes abordent une variété de sujets, comme l’incendie du Manoir Comeau survenu le 19 décembre 1965, La Yolande, la goélette du Colonel McCormick, des découvertes archéologiques à Moisi, la Tournée des clochers de 2016 de l’Orchestre à cordes de Baie-Comeau.

Il est aussi question, entre autres choses, du travail de restauration des artefacts provenant de l’épave du Elizabeth and Mary, découverte en 1994 près de Baie-Trinité, de la guerre de Neuf Ans, de la présence des missionnaires Jésuites à Tadoussac et de la suite d’une quête amorcée l’an dernier sur les cimetières de Baie-Comeau.

La Revue d’histoire de la Côte-Nord est en vente au prix de 10 $ à la Société historique ainsi que dans quelques commerces à Baie-Comeau.

  • Lise Talbot

    Ou je peut trouver cette revue merci