La parole à Pascal Chouinard

Par 12:00 AM - 29 août 2012
Temps de lecture :

Le candidat libéral dans René-Lévesque, Pascal Chouinard, a parlé de son désir de transmettre les besoins de la Côte-Nord au parlement à Québec, lors de la première partie de l’activité Midi du savoir, organisée mercredi le 22 août par la Jeune chambre de Manicouagan. «Il faut qu’un député agisse comme une courroie de transmission, un catalyseur d’idées. Je crois être cette personne. Je veux avoir votre message et le monter à Québec. C’est très important», a soutenu l’aspirant député. Il a aussi été question de l’industrie forestière et de l’importance d’avoir du leadership pour profiter des subventions que le gouvernement dédiera à la reprise de ce secteur d’activité. «Le gouvernement libéral prévoit investir 268 millions de dollars dans la relance. La Gaspésie, le Saguenay et l’Abitibi vont aussi vouloir en bénéficier. C’est pour ça qu’il faut que la Côte-Nord soit proactive là-dedans», a précisé M. Chouinard. Le candidat a également expliqué que, pour que le marché reprenne, il faut que l’industrie se transforme, qu’elle se diversifie. Lors de sa présentation, Pascal Chouinard s’est dit prêt à faire face à l’adversité de la présence forte du Parti Québécois dans la région. Il s’est décrit comme un réalisateur de projets ayant des atouts que d’autres candidats n’ont pas. «Ma campagne, c’est simple : je fais des promesses que je réaliserai», a-t-il mentionné. S’il est élu, l’homme politique compte aussi se rendre disponible et collaborer avec la population. Photo : Le candidat libéral dans René-Lévesque, Pascal Chouinard, a été invité à exposer ses idées lors de l’activité Midi du savoir, organisée par la Jeune chambre de Manicouagan. (Le Manic)

Partager cet article