Lise Dion comble le public baie-comois

Par manic_admin_site

C’était deux soirées très attendues, samedi et dimanche au Centre des arts de Baie-Comeau, alors que l’humoriste numéro un des Québécois, Lise Dion, présentait son spectacle Le temps qui court, 10 ans après son dernier passage dans la région. La preuve qu’elle était attendue, Lise Dion a fait salle comble deux soirs d’affilée. Ce sont donc pas moins de 1 600 spectateurs qui ont assisté à son spectacle, mis en scène par Michel Courtemanche. Ne se contentant pas seulement de faire rire avec des gags, Lise Dion a aussi joué des saynètes ainsi qu’ajouté des projections et des décors, afin de rendre le tout plus vivant. Absente de la scène depuis six ans, Lise Dion est revenu en force avec un spectacle qui parle du fait qu’elle a vieilli. Avec beaucoup d’humour, des phrases punchées, des détails inusités, elle parle au public des changements qui surviennent dans sa vie. «Je craque, je plisse, j’ai une incontinence quand je ris, ça me prend des lunettes pour lire, des lunettes pour trouver mon livre, et bientôt, ça va me prendre des lunettes pour trouver mes lunettes. J’ai aussi commencé à me parler toute seule», se moque-t-elle d’elle-même. De rire en rire Au cours du spectacle, Lise Dion ridiculise aussi son surplus de poids. «On est entrain de faire la chasse aux gros. On est à la veille de mettre des photos de bourrelets sur les paquets de Doritos», clame-t-elle. Plusieurs fois, elle fait un petit cri de colère contenu envers ces personnes qui la regardent faire son épicerie ou les autres qui osent lui dire un commentaire déplacé. L’histoire tourne aussi autour de la ménopause qu’elle a «attrapée». «C’est fort comme virus. J’ai toujours ma sacoche à terre, prête à me battre […] J’ai chaud […] ça se peut pas, j’ai les cerceaux de brassière qui rouillent […] J’ai fait fondre le lit de l’Hôtel de glace». L’insomnie, la perte de libido font aussi partie des symptômes de cette «maladie», à travers lesquels plusieurs femmes se reconnaissent. On retrouve aussi des anecdotes avec son conjoint Marcel et ses adolescents qui ont grandi depuis. Elle raconte les mauvais coups qu’elle leur fait pour se venger de plusieurs années à les endurer. Sa fille lui annonce qu’elle est enceinte et l’humoriste en profite pour lui donner le goût de la maternité, en lui racontant les pires moments de l’aventure. La mort devient aussi très drôle sous le regard de l’experte du rire, qui s’imagine en train de préparer son enterrement et son passage dans le tunnel vers le paradis. Elle a pris la peine d’enregistrer une vidéo très cocasse pour réconforter ses enfants ou plutôt, les traumatiser. D’autres farces dans son sac Lise Dion revient en force avec son célèbre numéro de la Burka, en expliquant tous les bénéfices qu’elle comporte. C’est finalement à 92 ans, dans un Centre hospitalier de soins de longue durée que l’humoriste termine son spectacle, en mentionnant l’importance de se créer une liste de choses à faire avant de mourir. Interpellée par un rêve qu’elle a toujours eu, elle se présente à Pop académie, avec tout son talent de chanteuse. C’est donc à la manière de Céline Dion et avec l’accent du Lac-St-Jean qu’elle interprète On s’est aimé à cause, ainsi que sur l’air d’Entre Matane et Bâton rouge d’Isabelle Boulay que Lise Dion se met dans la peau d’une Matanaise qui vient de divorcer. Si le public a aimé le spectacle, Lise Dion semble aussi avoir apprécié son séjour à Baie-Comeau. Elle a ainsi écrit sur son compte Twitter, le 8 septembre, «Un gros merci! Jai adoré ma soirée avec vous tous!» et le 9 septembre, «Baie Comeau je t’aime!» et «2 spectacles à Baie Comeau! C’est déjà fini! Quel accueil vous m’avez fait! Un grand merci pour votre générosité!». Photo : L’humoriste Lise Dion a comblé les attentes de son public, les 8 et 9 septembre au Centre des arts de Baie-Comeau, avec un spectacle haut en couleurs, où le temps qui court était au cœur des mises en scènes et gags, qui ont su en faire rire plus d’un. (Centre des arts de Baie-Comeau)

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des