La gestion faunique sous la loupe d’étudiants français

Par 12:00 AM - 04 octobre 2012
Temps de lecture :

Du 29 septembre au 6 octobre, le cégep de Baie-Comeau accueille trente élèves, en provenance des lycées d’enseignement général et technologique agricoles Le Chesnoy et Les Barres, en France, qui viennent pour découvrir le programme Techniques d’aménagement cynégétique et halieutique (TACH).

Pendant leur séjour, les jeunes assistent à des cours et participent à la réalisation de travaux concrets, tels que la planification et l’aménagement d’infrastructures ainsi que la pratique de l’ornithologie, notamment sur les sites du Parc Nature de Pointe-aux-Outardes et le Boisé de la Pointe St-Gilles.

Pour ces étudiants français, qui sont présentement inscrits en gestion et protection de la nature, leur passage à Baie-Comeau est l’occasion rêvée de découvrir les pratiques du Québec en matière de gestion de la faune et de ses habitats et de les comparer avec la France. Ainsi, pour voir toutes les facettes du programme TACH et les façons de faire québécoises, les jeunes sont également amenés à participer à des activités touristiques dans la région.

«Ils visitent, notamment, le Centre d’interprétation du Cap-Bon-Désir où ils participent à des activités d’interprétation des mammifères marins et le barrage Manic 2 afin de les mettre en contact avec des notions de biostatistique», explique la conseillère pédagogique et responsable des activités de mobilité internationale au cégep de Baie-Comeau, Stéphanie Coll, par voie de communiqué.

Ils ont également la chance de passer deux jours au Centre d’études et de recherche Manicouagan où, accompagnés d’enseignants et de techniciens, ils prennent part à l’aménagement de sentiers ainsi qu’aux préparatifs inhérents au trappage et l’appâtage. Ce vendredi, le Jardin des glaciers les recevra pour leur présenter les principes de géomorphologie et d’hydrologie.

Coopération internationale

Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une entente de coopération internationale signée, en février 2012, entre le cégep de Baie-Comeau et le lycée d’enseignement général et technologique Les Barres, comportant deux volets. Le premier vise à offrir à des étudiants de chacun de ces établissements l’opportunité de réaliser un voyage d’études pour leur permettre de comparer les façons de faire des deux institutions. Le second volet de cette entente est de faire de ces deux établissements des lieux de stages pour les étudiants.

 

Photo : Du 29 septembre au 6 octobre, trente élèves, en provenance des lycées d’enseignement général et technologique agricoles Le Chesnoy et Les Barres, en France, viennent visiter le cégep de Baie-Comeau et découvrir son programme d’aménagement cynégétique et halieutique. (Cégep de Baie-Comeau)

 

Partager cet article