Conférence percutante et avisée de Serge Beauchemin

Par 12:00 AM - 26 février 2014
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le très dynamique Serge Beauchemin a donné une conférence animée devant 80 personnes, dont le thème était Démarrer son entreprise avec cœur, le 19 février dans le cadre du Rendez-vous mentorat Côte-Nord à l’hôtel Le Manoir.

Valérie Langlois

L’homme d’affaires renommé a expliqué toutes les étapes nécessaires au démarrage d’une entreprise : la somme nécessaire au départ, l’importance des cartes de crédit, le financement de ses crises de «cash-flow», l’embauche de ses premiers employés, le développement d’une structure organisationnelle fondée sur la force et la qualité d’un travail d’équipe exceptionnel. Il a narré de façon énergique et humoristique ses propres débuts dans le monde des affaires et a été d’une transparence étonnante lorsqu’il a relaté les erreurs quasi-inévitables qu’il a jadis commises avec ses associés, puisqu’ils étaient novices en matière de gestion d’entreprise, et les difficultés auxquelles tout entrepreneur peut se buter dans ses débuts.

Comment atteindre le succès

Selon Serge Beauchemin, les individus qui ont du succès en affaires réalisent leur plus grand rêve, ils ont une foi inébranlable en leur projet et ils sont passés à l’action de façon déterminante. «Même un voyage de mille lieux débute par un pas», a dicté le conférencier à deux reprises en spécifiant qu’il s’agit d’un proverbe de sagesse chinoise. Serge Beauchemin croit fermement que c’est à 20 ans que tout individu est en mesure de déterminer quel est le rêve de sa vie, car plus tard, lorsqu’il est établi, il ne sera peut-être pas disposé à prendre autant de risques. Par ailleurs, une bonne idée d’affaires répond à un besoin énorme dans la population, il est donc primordial de faire au préalable un plan d’affaires et des études de marché. L’exemple de réussite qu’est ce propriétaire d’entreprises a insisté sur le fait que chaque personne est responsable de son succès et de ses réactions face aux événements de la vie, qu’elle se doit d’être persévérante, c’est-à-dire qu’elle doit sans cesse continuer à travailler afin d’atteindre son objectif en changeant d’approche lorsqu’il y a lieu. De plus, le chef d’une compagnie doit savoir compter les profits et les états financiers ainsi que connaître les ratios d’endettement, ne jamais cesser d’apprendre et de se développer comme être humain à l’aide des nombreux livres écrits sur le sujet et des cours accessibles sur Internet et, enfin, faire preuve d’audace afin de saisir les opportunités lorsqu’elles se présentent.

L’entrepreneur prospère a vanté le sociofinancement, appelé en anglais le «crowdfunding», qui consiste à présenter un projet sur la toile, à vendre le produit à moindre coût avant même de l’avoir fabriqué, pour ainsi ramasser les fonds conduisant à sa fabrication et sa livraison au consommateur par la poste. Haricot fut la première plateforme de sociofinancement au Québec, et La Ruche Québec en est un autre exemple.

Serge Beauchemin est populaire pour avoir été l’un des investisseurs présents dans l’émission Dans l’œil du Dragon. Cet homme d’affaires, dont le succès est retentissant, possède des entreprises dans des domaines divers, tels que le management, la création numérique et la détente. Il a aussi publié quelques livres de photographies.

Il s’agit de la deuxième année consécutive du Rendez-vous mentorat Côte-Nord. Le Conseil régional de mentorat de la Côte-Nord a présenté la conférence de Yann Dubor le 18 février et celle de Serge Beauchemin le 19 février.

 

Photo : Le Manic

 

BV : On aperçoit Serge Beauchemin en pleine action lors de la conférence portant sur le démarrage d’entreprise qu’il a effectuée le 19 février pour Les rendez-vous du mentorat Côte-Nord à l’Hôtel Le Manoir de Baie-Comeau.

Partager cet article