Le Club de golf vandalisé

Par 12:00 AM - 31 juillet 2014
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le Club de golf de Baie-Comeau a été vandalisé dans la nuit du 30 au 31 juillet, causant de nombreux dommages aux voiturettes et au terrain.

Karine Boivin Forcier

Selon le secrétaire du conseil d’administration, Yvan Levesque, qui a pu constater les dégâts en même temps que les employés, le lendemain matin, les vandales se sont introduits dans le garage des voiturettes en brisant un mur, avant de sortir la majorité des petites voitures du garage. Afin de pouvoir partir le moteur, ils ont démonté les boîtiers de commande des voiturettes et coupé les fils, avant de se promener sur le terrain en causant de nombreux dommages à l’aménagement.

«Ils ont brisé le vert de pratique, des arbres, le terrain. Plusieurs voiturettes sont endommagées», indique M. Levesque. Le Club de golf croit à un geste délibéré et organisé. «C’était vraiment pour causer des dommages», ajoute-t-il, révélant que les vandales connaissaient l’emplacement le plus facile pour entrer dans le garage par effraction et qu’ils avaient vraisemblablement les outils nécessaires.

M. Levesque invite les citoyens à divulguer toute information qu’ils pourraient détenir au sujet de ces actes de vandalisme. Pour ce faire, ils peuvent contacter la Sûreté du Québec, qui mène actuellement l’enquête.

Des dégâts qui font mal

On ne connaît pas pour l’instant l’estimation des coûts de réparation des dommages causés par les vandales. Toutefois, même si le club était assuré, ces dégâts feront mal au budget de l’organisme à but non lucratif. «On ne roule pas sur l’or. C’est triste. On [le conseil d’administration] est tous des bénévoles. On met beaucoup d’efforts pour avoir un beau terrain de golf. C’est démoralisant», déplore Yvan Levesque.

Les golfeurs pourront toutefois continuer à pratiquer leur sport favori, puisque les dommages concernent principalement l’aménagement paysager sur le premier neuf. Des employés ont déjà commencé à réaliser quelques réparations.

Partager cet article