Avenir du Skate parc: Création d’un comité consultatif

Par 12:00 AM - 16 septembre 2014
Temps de lecture :

Baie-Comeau –  Un comité consultatif pour décider de l’avenir du skate parc du centre Henri-Desjardins (CHD) a été mis sur pied par la ville. Il sera présidé par le conseiller Sébastien Langlois et les utilisateurs du site y auront une place importante. La première assemblée générale aura lieu le jeudi 2 octobre à 19 h au Pavillon St-Sacrement.

Roxanne Simard

Maintenant que le skate parc du CHD est officiellement fermé pour rénovation, un nouveau comité consultatif se penchera sur ce dossier. Le conseiller du quartier Saint-Sacrement, Sébastien Langlois, qui présidera le comité, compte impliquer les utilisateurs du skate parc au maximum. «La première réunion du jeudi 2 octobre, sera une assemblée générale consultative, où tout le monde est invité. Nous voulons avoir le maximum de commentaires et d’idées. Il y aura aussi un vote démocratique pour élire un minimum de trois utilisateurs, qui les représenteront au comité. Il faut que les jeunes participent aux décisions», explique-t-il.

L’objectif du comité est de faire une réflexion totale sur le skate parc afin de trouver un moyen de régler tous les problèmes actuels. Les représentants discuteront donc autant de la configuration du parc et des matériaux à privilégier, que de sa localisation. «Ce sera une réflexion complète, parce que je veux que l’on fasse des choix à long terme», ajoute M. Langlois.

Les gens qui souhaitent proposer des solutions ou donner leur avis sur l’avenir du skate parc peuvent venir à l’assemblée du 2 octobre, qui aura lieu à 19 h au pavillon St-Sacrement. Ceux-ci sont aussi invités à partager leurs idées sur la page Facebook «Pour un meilleur skatepark à Baie-Comeau!».

Agir vite

Le comité se réunira rapidement sur les problématiques à résoudre afin de permettre une réouverture du site au printemps. Sébastien Langlois affirme ne pas vouloir perdre de temps pour éviter de pénaliser les jeunes. «Je souhaite que l’on ait pris une décision sur l’avenir du skate parc avant la fin de l’année. De cette manière, on va pouvoir passer à l’action dès le début de 2015 et ensuite le réinstaller au printemps», affirme-t-il.

Le conseiller Réjean Girard, du quartier Mgr-Bélanger fera lui aussi partie du comité comme représentant de la ville, de même que les deux fonctionnaires Richard Ouellet et Marie-Chantale Rochette. De plus, André Pelletier, un des fondateurs du skate parc, a aussi accepté de prendre part au comité. Étant une des personnes les plus au courant de la situation, il s’avère un incontournable dans ce dossier, selon M. Langlois. D’ailleurs, André Pelletier affirme être très heureux de pouvoir participer au comité et a déjà plusieurs objectifs en tête. «Le comité doit faire une étude exhaustive et voir ce qui a été fait ailleurs et faire le meilleur ici. J’ai comme objectif de créer un site animé puis bien entretenu, et je vais être bien rigoureux là-dessus», explique celui qui a mis le skate parc au monde en 2001.

Partager cet article