Rosie Valland en toute simplicité

Par 12:00 AM - 09 mars 2016
Temps de lecture :

Sept-Îles – Seule sur scène, Rosie Valland assurera la première partie du spectacle d’Ariane Moffatt. Une opportunité pour les Nord-Côtiers de découvrir cette auteure-compositrice de la relève qui a lancé son premier album, « Partir avant », en septembre 2015. Une artiste passionnée qui dispose d’une voix peu commune dans le paysage musical québécois.   

Éric Martin

Comme plusieurs de ses pairs, la sortie d’un premier album représente pour Rosie Valland la réalisation d’un rêve qu’elle chérissait depuis longtemps. Une expérience qu’elle n’hésite pas à qualifier de libératrice. « C’est un album qui s’est fait naturellement. Je n’ai pas eu l’impression de l’écrire. C’était le deuil d’une relation. Un album exutoire que j’ai écrit très rapidement et dont je suis très fière  », avance-t-elle.

Une signature singulière

Encore jeune dans ce milieu, elle est animée par l’envie de s’aventurer dans plusieurs avenues, même si elle admet avoir trouvé son style sur ce disque. « Je n’en suis qu’à mes débuts. J’en ai encore beaucoup à apprendre. Je crois tout de même avoir réussi à trouver mon identité sur le plan musical, soutient-elle. J’ai un style qui est relativement unique et personnel. Ça me représente très bien ».

Une des chansons de ce premier disque « Olympe » fait même l’objet d’un vidéoclip assez original en soi. « C’est une idée d’Émile Lavoie. Ça s’est tourné sur deux jours. Une grosse expérience pour moi. Je ne suis pas super à l’aise devant une caméra, confie-t-elle.  Je devais faire l’action à l’envers. À la fin du tournage, j’étais «r aquée ». J’ai eu à bouger mon corps comme jamais je ne l’avais fait auparavant. C’était super agréable. Le résultat est magnifique. Ça m’a complètement sortie de ma zone de confort ».

Une opportunité en or

L’auteure-compositrice se dit choyée d’avoir l’opportunité de côtoyer Ariane Moffatt lors de sa tournée. « Je vois ça comme une chance de la voir nager dans ce métier. Une chance d’apprendre le métier. Même si nos répertoires sont différents, on se rejoint dans la démarche, souligne-t-elle. Elle est une musicienne polyvalente et une artiste accomplie qui trace sa propre voie. Je m’identifie beaucoup à elle ».

Sur la Côte-Nord, Rosie Valland se produira le 8 mars à 20 h à la Salle Jean-Marc-Dion et le 9 mars à 20 h au Centre des arts de Baie-Comeau. À travers quatre chansons qu’elle interprètera, elle s’engage à transporter les spectateurs dans sa bulle en offrant une prestation plus épurée et intimiste.

Partager cet article