Pas moins de 169 carcasses d’orignaux sont récupérées

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 04 Décembre 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le succès du projet pilote de récupération gratuite de carcasses d’orignaux est tel que la Régie de gestion des matières résiduelles de Manicouagan (RGMRM) entreprend les démarches pour offrir ce service de façon permanente chaque saison de chasse.

Pas moins de 169 carcasses (une par client) ont été récupérées du 15 septembre au 17 novembre. Elles représentent 36 tonnes. Dans 161 cas, les carcasses ont été déposées à l’écocentre de Baie-Comeau et dans 8 autres, au lieu d’enfouissement technique de Ragueneau.

À la RGMRM, on est on ne peut plus satisfait de la réponse des chasseurs puisque l’an dernier, à peine 15 personnes avaient profité de la possibilité de se débarrasser des carcasses au lieu d’enfouissement et moyennant un cout de 40 $.

Une demande sera adressée au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques afin de modifier le certificat d’autorisation du complexe de gestion intégrée des matières résiduelles de Manicouagan pour y inclure les carcasses d’animaux capturés par les chasseurs à la liste des matières acceptées à l’écocentre.

La mise en place d’un service régulier de récupération permettra de réduire les dépôts illégaux dans la nature, mais aussi la contamination des bacs roulants par des citoyens disposant des restes d’orignaux comme s’il s’agissait d’ordures ménagères, fait valoir l’organisme en guise de conclusion.

Partager cet article