La légende suisse Heinz Frei est de retour en ville

Par Sandro Célant 12:00 AM - 15 août 2018
Temps de lecture :

Légende vivante reconnue à travers le monde, le Suisse Heinz Frei toujours la même cadence et ce, malgré ses 60 ans. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Le retour à Baie-Comeau d’une étape de la Coupe du monde de paracyclisme sur route signifie également le retour en ville d’une légende vivante dans la discipline, le Suisse Heinz Frei.

Le dynamique personnage, qui n’a plus besoin de présentation, continue de rouler sa bosse et demeure aussi actif et compétitif même s’il vient d’atteindre le plateau des 60 ans.

Détenteur de nombreux records mondiaux et couronné champion du monde à 14 reprises, l’athlète élite totalise également 15 médailles d’or remportées dans le cadre des Jeux paralympiques.

Bien connu partout à travers le monde, Heinz Frei ne veut pas ralentir la cadence et continue de paver la voie aux plus jeunes athlètes, qui font leurs débuts sur la scène élite du paracyclisme.

Garder la forme

« Je suis toujours là et j’ai encore le goût de garder la forme et la santé tout en voyageant. Même si les bons résultats sont plus difficiles à obtenir, je conserve la passion pour le sport et le plaisir qu’il me procure », a commenté ce modèle parfait avant la récente cérémonie d’ouverture.

Vedette nationale de son pays depuis de nombreuses années, l’ex-cycliste (victime d’un accident en montagne en 1978) affiche toujours une mine rayonnante marquée par son enthousiasme et sa bonne humeur.

Présent à Baie-Comeau lors des différentes épreuves de la Coupe du monde disputées entre 2010 et 2013, le spécialiste de la catégorie MCH3 conserve de très bons souvenirs. « Cela fait maintenant cinq ans et je suis bien content d’être de retour. Le voyage à partir de Montréal nous a encore permis de constater et observer tous ces beaux paysages. »

Après avoir compilé respectivement des 7e et 10e places aux récents championnats du monde présentés en Italie, l’aspirant européen entrevoit positivement son prochain défi. « J’ai dû m’ajuster à un nouveau vélo cette saison et il m’a fallu un peu de temps. Cela s’est mieux passé en Italie et c’est pourquoi j’ai plus confiance pour Baie-Comeau. »

En vitesse

Après avoir pris part à la cérémonie officielle d’ouverture, mardi soir, au centre communautaire de Pessamit, les athlètes ont mis l’emphase sur l’entraînement au cours de la journée de mercredi, qui ne présentera qu’une seule épreuve de relais (à compter de 18 h) en soirée…Jeudi matin, la véritable compétition se mettra en branle, sur le coup de 10 h, dans plusieurs catégories dont celle du Suisse bien connu.

Partager cet article