Le Drakkar poursuit sa série gagnante

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar poursuit sa série gagnante
Il a fallu patienter au 26e lancer du Drakkar avant de voir le capitaine Gabriel Fortier déjouer le gardien des Olympiques Creed Jones en deuxième période. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Le Drakkar n’a pas eu la tâche facile, mais a tout de même trouvé le moyen d’enregistrer un septième triomphe consécutif, samedi après-midi, quand il a disposé des Olympiques de Gatineau par la marque de 2-1 devant 2 076 amateurs présents au centre Henry-Leonard.

Le gardien de but Creed Jones est la principale raison pourquoi les membres de l’équipage n’ont pas pu se sauver avec une victoire beaucoup plus décisive.

Le numéro 30 des visiteurs a été fumant en première période et s’est dressé comme un mur devant les 18 tirs en sa direction. Auteur de 35 arrêts durant la rencontre, Jones a été brillant plus souvent qu’à son tour.

Les locaux ont finalement cassé la glace, au deuxième tiers, quand Jordan Martel croyait avoir marqué son 18e filet de la campagne. Le but a toutefois été annulé après avoir visionné la séquence indiquant un hors-jeu en territoire ennemi

Le capitaine

Les hommes de Martin Bernard n’ont pas mis trop de de temps à réagir et le capitaine Gabriel Fortier a soulevé la foule, quelques instants plus tard, avec son 21e but de la saison.

Première étoile du match, son coéquipier russe Yaroslav Alexeyev a ensuite doublé l’avance des siens avant la fin de la période en profitant d’un jeu de puissance pour porter le score à 2-0.

Bénéficiant de quelques avantages numériques à leur tour au troisième engagement, les visiteurs ont relancé le débat (Metis Reolens) en fin de rencontre, mais le gardien de but Alex D’Orio, solide avec ses 25 arrêts, et ses coéquipiers ont su tenir le coup.

Bon départ

« Les joueurs ont bien débuté la partie. Leur gardien (Jones) a réalisé de gros arrêts en première période pour leur permettre de rester dans le match. Il y a toutefois eu trop de revirements dans notre territoire qui auraient pu nous coûter cher », a reconnu l’entraîneur-chef Martin Bernard.

Le pilote du navire s’explique mal plusieurs choix de jeu effectués par les membres de sa brigade défensive. « Le positionnement à cinq était bon, mais il y a eu vraiment des décisions bizarres avec la rondelle. Heureusement pour nous, Alex (D’Orio) était pour là pour veiller au grain », a ajouté Bernard tout en promettant qu’il allait ajuster le tir.

En vitesse
Impliqué dans son tout premier match avec le Drakkar, l’attaquant Marc-Antoine Brouillette a bien fait au sein de la quatrième unité tout comme ses partenaires de trio Christopher Benoit et Sacha Roy, qui se démarque de plus de plus dans son rôle d’attaquant…Le Drakkar sera de retour devant ses partisans, mardi prochain, pour recevoir la visite de l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des