Bris d’aqueduc : de nouvelles mesures à venir pour les citoyens de Saint-Georges

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Bris d’aqueduc : de nouvelles mesures à venir pour les citoyens de Saint-Georges
Guillaume Gendreau, un citoyen du quartier Saint-Georges, est venu remplir ses contenants d'eau à la caserne de pompiers de Marquette dimanche après-midi. Il gardait le sourire malgré les circonstances.

Les citoyens du quartier Saint-Georges à Baie-Comeau ne sont pas au bout de leur peine, eux qui sont privés d’eau depuis vendredi à la suite du bris d’une canalisation située sur la route 138. Maintenant qu’il est réparé, c’est un deuxième bris survenu un peu plus loin, dimanche matin, qui pose problème.

Une réunion de tous les intervenants au dossier s’est amorcée dimanche à 16 h 30. Le Service de sécurité publique de la Ville est notamment sur place, tout comme la sécurité civile. « On n’est pas encore en mesures d’urgence. Là, on gère en prévention », souligne le maire Yves Montigny.

Au sortir de cette rencontre, un plan de match pour la soirée sera mis en place. « On va probablement intensifier les mesures de soutien aux citoyens. Ça fait longtemps qu’on n’a pas d’eau, moi compris », admet l’élu, qui fait partie des victimes du bris d’aqueduc. Pour le moment, aucune estimation n’est fournie pour le rétablissement du service.

Les travaux

Faut-il rappeler que les travaux de réparation du premier bris, situé sur la 138 non loin des installations de Transports Savard se sont prolongés en raison d’une pièce manquante. « Ville Saguenay a accepté de nous dépanner et a envoyé une pièce », raconte M. Montigny.

Or, une fois la réparation terminée, les tests effectués dimanche matin ont entraîné un autre bris du réseau, cette fois-ci près de l’intersection de la route 389. Actuellement, les employés municipaux s’affairent à préparer le site et à le sécuriser, mais les travaux ne sont toujours pas commencés. Le portrait complet de la situation est à venir.

Fait à noter, le premier bris est survenu lors du rétablissement du courant dans le secteur Marquette, après une panne d’électricité de quelques heures vendredi matin. « On pense qu’en rétablissant le courant, ça ait pu augmenter le coup de bélier dans le réseau et que les coins les plus âgés aient lâché», indique le maire.

Ce dernier insiste sur le fait que la panne en question ne concernait pas des équipements du poste Bégin, mais bien le fil d’alimentation d’Hydro-Québec qui achemine l’électricité jusqu’au poste. Toujours selon l’élu, la société d’État avait été informée par la Ville d’un problème de fiabilité qu’elle y percevait.

Mesures pour les citoyens

Rappelons que depuis vendredi soir, la municipalité distribue de l’eau aux citoyens à la caserne de pompiers de Marquette. Depuis samedi, un véhicule de la Ville circule dans les rues du quartier Saint-Georges pour approvisionner les gens, qui sont invités à laisser leurs contenants en bordure de la rue.  Un service de douche a également été mis en place à la polyvalente des Baies.

Malgré toute la bonne volonté des autorités municipales qui tentent de faire face à la musique le mieux possible, les citoyens privés d’eau depuis plus d’une cinquantaine d’heures ne la trouvent pas drôle.

Les nouvelles mesures qui seront prises dès ce soir seront publiées sur les réseaux sociaux.

À suivre.

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des