COVID-19 : « le risque de propagation reste faible sur la Côte-Nord » -Dr Richard Fachehoun

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
COVID-19 : « le risque de propagation reste faible sur la Côte-Nord » -Dr Richard Fachehoun

Même si la région vient de connaître son troisième cas d’infection à la COVID-19, la direction de la santé publique assure que la situation demeure sous contrôle. On connaît aussi l’endroit où l’un des trois cas est survenu.

« Nous avons trois cas, dont deux qui sont reliés avec un voyage à l’extérieur. Les trois personnes vont bien, elles n’ont pas eu besoin d’hospitalisation et elles sont en isolement à la maison », a indiqué le médecin-conseil en santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord, le Dr Richard Fachehoun.

Ce dernier indique toutefois que « la COVID-19 est bel et bien entrée dans la région, mais le risque de contagion reste faible si on respecte les consignes en place. L’objectif demeure de retarder la propagation », a-t-il souligné.

Sans le confirmer ouvertement, les autorités n’ont pas nié que le troisième cas déclaré d’infection au coronavirus concerne un agent correctionnel du pénitencier fédéral de Port-Cartier.

Le Dr Fachehoun a expliqué que les détenus auront à remplir un questionnaire. S’ils ont des symptômes, ils devront être placés rapidement en isolement. Quant aux membres du personnel, ils seront évalués pour connaître leur état de santé. Les autorités de la santé publique mènent présentement une enquête pour retracer les contacts de la personne infectée.

Jusqu’ici, un total de 350 tests ont été menés et 210 sont revenus comme étant négatifs. Quant au délai d’attente pour obtenir des résultats, le médecin-conseil en santé publique a fait valoir que les échantillons doivent être analysés à Montréal et qu’en raison du grand nombre de demandes, les tests sont classés par ordre de priorisation. Ces deux facteurs influencent donc le délai pour les résultats.

Crustacés Baie-Trinité

Le docteur Fachehoun s’est aussi avancé sur le dossier de Crustacés Baie-Trinité, qui va reprendre ses activités bientôt et dont la majorité des employés proviennent de l’extérieur de la région et même de la province, dans certains cas.

« Notre équipe de santé au travail collabore déjà avec cette entreprise et voit avec les responsables comment évaluer les travailleurs », a-t-il déclaré en rappelant qu’en ces temps de mesures sévères, ceux et celles qui ont voyagé dans les dernières semaines devraient normalement rester chez eux. La distanciation sociale devra également être observée en tout temps.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des