Le masque obligatoire pour tous les soignants qui ne peuvent se distancer

Par Karine Dufour-Cauchon 10:20 AM - 07 avril 2020
Temps de lecture :

Depuis dimanche, le port du masque est obligatoire pour l’ensemble des travailleurs de la santé et des services sociaux qui ne peuvent respecter une distance de deux mètres avec un usager.

Tous ceux qui occupent une fonction qui porte assistance de près à quelqu’un doit appliquer cet équipement de protection pour limiter la propagation de la COVID-19.  Qu’ils soient à l’hôpital, dans une clinique médicale, un CHSLD, ou qu’ils offrent des soins à domicile, ils doivent maintenant porter un masque.

La directive a été annoncée au personnel du réseau à la suite d’une importante information partagée par le directeur national de santé publique le 5 avril. Le Québec est passé au stade de la pandémie où la transmission communautaire est maintenant une réalité sur l’ensemble de son territoire. Cela veut dire que les personnes qui sont nouvellement infectées n’ont pas contracté la maladie lors d’un voyage à l’étranger. La COVID-19 est désormais transmise entre individus dans la province.

Le type de masque demandé est le masque de procédure habituel. La santé publique demande aux employés concernés de garder le masque pour tout le quart de travail à moins qu’il ne soit souillé, humide ou s’il a été en contact avec des gouttelettes d’un usager.

« Il est important de permettre au personnel de soins d’avoir accès aux masques pendant leur travail pour une application sécuritaire des mesures de prévention et contrôle des infections recommandées, tout en assurant une saine utilisation de la réserve pour assurer la pérennité des stocks », avise la direction de santé publique, division Capitale-Nationale par voie de communiqué.

Avant, le port du masque était réservé à ceux qui procuraient des soins aux personnes infectées par la COVID-19, que ce soit en contexte hospitalier ou en résidence. Le masque s’applique aujourd’hui à tout ceux qui sont à proximité de quelqu’un dans le but de lui donner des soins.

Pour ceux qui ne travaillent pas dans ce domaine et qui ne procurent pas de soin à une distance de moins de deux mètres, la santé publique rappelle que le port du masque est inutile. La distanciation sociale et le lavage de mains fréquents demeurent vos meilleurs alliés, selon les autorités sanitaires.

Partager cet article