Deux nuits dans son véhicule et une journée de marche pour Johanne Tremblay

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Deux nuits dans son véhicule et une journée de marche pour Johanne Tremblay
Après avoir passé deux nuits à bord de son véhicule en panne et avoir marché ensuite sur plusieurs kilomètres, Johanne Tremblay a finalement été localisée vers 21 h mardi soir à la hauteur du kilomètre 200 du chemin de la Scierie des Outardes. Photo courtoisie

La Sûreté du Québec vient de dévoiler de nouveaux détails sur les circonstances pour le moins rocambolesques entourant la disparition et la localisation de Johanne Tremblay, qui aura dû passer deux nuits à bord de son véhicule dans les environs du kilomètre 200 du chemin de la Scierie des Outardes.

Rappelons d’entrée de jeu que la Baie-Comoise de 69 ans avait été vue pour la dernière fois dimanche alors qu’elle promenait son chien sur la rue Marie-Victorin. Un avis de recherche a été lancé le lendemain et, dans la soirée de mardi, elle était localisée.

Les faits sont les suivants. « Ce qu’on a comme information, c’est qu’elle aurait emprunté le chemin de la Scierie des Outardes dans la mauvaise direction. Elle s’est trompée », explique le sergent Jean-Raphaël Drolet.

Mme Tremblay a ainsi roulé sur des dizaines et des dizaines de kilomètres avant que des ennuis mécaniques et une panne d’essence stoppent son déplacement. « Elle a passé deux nuits dans son véhicule », poursuit le porte-parole de la SQ.

Une samaritaine égarée

Après la deuxième nuit, la pauvre dame a décidé de partir à pied dans l’espoir de trouver du secours. « Elle a marché une bonne partie de la journée et vers 21 h (mardi), à la hauteur du kilomètre 200, une jeune femme à bord de son véhicule l’a localisée », relate le policier. La bonne samaritaine était cependant égarée elle aussi après avoir emprunté par erreur le chemin forestier.

Mme Tremblay a donc embarqué à bord du véhicule et les deux femmes ont roulé en sens inverse, mais une panne d’essence est ensuite survenue.

Grâce à une radio qui se trouvait à bord du véhicule, la conductrice a pu alerter une personne qui s’est rendue les chercher. Finalement, peu avant 23 h, le trio arrivait à un point de rencontre convenu avec les policiers du poste de la MRC de Manicouagan.

Mme Tremblay était en bonne santé, mais elle a tout de même été transportée à l’hôpital pour évaluation par mesure préventive.

Prudence en forêt

Si la SQ fournit autant de détails sur les circonstances de cet événement, c’est en raison de ses particularités, mais aussi pour sensibiliser les gens à bien planifier leurs sorties en forêt.

Avec la période automnale et la saison de la chasse, plusieurs personnes se retrouveront en forêt. Il leur est conseillé d’aviser leurs proches de leur itinéraire et de l’heure prévue pour leur retour. Il est aussi très important d’apporter le matériel nécessaire.

Pour en savoir plus, on suggère aux gens de se procurer le dépliant Orienter votre excursion disponible dans les postes de police et en cliquant ici.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des