Motoneiges : Pointe-aux-Outardes lance un appel au civisme

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Motoneiges : Pointe-aux-Outardes lance un appel au civisme
Après avoir reçu des plaintes, le conseil municipal de Pointe-aux-Outardes demande aux motoneigistes d’être respectueux des règles et de circuler à vitesse raisonnable à l’intérieur des sentiers balisés sur son territoire (Photo : Motoneiges.ca)

À la suite de plaintes de résidents de la localité, et des réactions de motoneigistes allant dans le même sens, la municipalité de Pointe-aux-Outardes a lancé un « appel au civisme et au sens des responsabilités » des motoneigistes qui circulent sur son territoire.

Dans cette missive diffusée sur les réseaux sociaux et signée par le maire Serge Deschênes, on indique avoir reçu des plaintes « à l’effet que certains adeptes de motoneiges troublaient la paix et mettaient en danger la sécurité de résidents de notre village ».

Selon le maire, « ç’a toujours été un peu comme ça, mais là on a des plaintes », a-t-il affirmé au Manic. M. Deschênes assure qu’un citoyen du village et sa conjointe auraient même été intimidés par des motoneigistes qui se trouvaient sur leur terrain, et même un peu trop près de leur résidence. « Il (le citoyen) a pourtant essayé de dialoguer calmement avec eux », ajoute-t-il.

« On a même des commentaires de motoneigistes qui trouvent ça malheureux que certains ne soient pas plus respectueux que ça des règles » enchaîne l’édile.

Le conseil municipal tient aussi à rappeler qu’il n’y a pas que la question du dérangement de la quiétude en cause quand des adeptes de la motoneige circulent en dehors des sentiers balisés.

Il y a « risque d’accidents tragiques qui pourraient mettre en danger la vie de ceux qui pratiquent d’autres sports ou activités hivernales tels que la marche, la raquette ou le ski de fond », peut-on également lire dans la lettre publiée sur la page Facebook de la municipalité.

Serge Deschênes rappelle au passage que le sentier qui se rend du village jusqu’au sentier fédéré de motoneige, du côté nord de la route 138, passe en grande partie sur des terrains privés.

« Les propriétaires autorisent le passage, mais il y en a quand même qui sortent du sentier balisé. Ce n’est malheureusement tout le monde qui fait attention », conclut-il en invitant les gens témoins d’agissements dangereux à contacter la Sûreté du Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Daniel Harvey
Daniel Harvey
1 mois

Effectivement comme propriétaire dé bleuetières a Les Buissons et Pointe Lebel, les motoneiges sont un fléau x. Année après année des dommages sont fait dans nos champs causant des milliers de dollars de perte causé par les courses. Les autorités des clubs ne sont pas plus brillants en autorisant là surfaceuse même si il n’y a pas assez de neige et en mettant le sol à nu causant un gel et des zones qui métreront des années à reprendre en végétation et ainsi pouvoir produire de nouveau.. les producteurs agricoles et forestiers devraient tous abolir les droits de passage comme nos amis innus.