(Mise à jour) Le vaccin AstraZeneca pour les 55 à 79 ans en formule sans rendez-vous

Par Charlotte Paquet 3:04 PM - 07 avril 2021
Temps de lecture :

Une clinique désignée sans rendez-vous sera disponible vendredi et samedi, les 9 et 10 avril, pour les 55 à 79 ans désirant recevoir le vaccin AstraZeneca. On aperçoit ici la clinique de vaccination du centre Laflèche à Baie-Comeau.

Des cliniques de vaccination sans rendez-vous offrant le vaccin AstraZeneca aux 55 à 79 ans seront accessibles le 9 avril à Baie-Comeau et le 10 à Sept-Îles. Comme à l’habitude, elles se tiendront respectivement au centre Laflèche et au Carrefour La Baie.

Jeudi matin, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord a précisé les détails entourant cette formule sans rendez-vous.

Ainsi, les gens pourront être inoculés de 8 h à 16 h aux deux endroits. La distribution de coupons s’amorcera à 6 h. Le personnel de la clinique en remettra un à chaque personne en lui demandant de revenir à une heure précise le même jour pour recevoir sa première dose de l’AstraZeneca.

Soulignons que si une personne se présente lors de ces deux journées et qu’une place est disponible au même moment, elle pourrait être inoculée sur-le-champ.

AstraZeneca avec rendez-vous

Des cliniques de vaccination avec rendez-vous pour le vaccin AstraZeneca se tiendront le 12 avril à Forestville, aux Escoumins et à Port-Cartier pour les personnes de 55 à 79 ans. Il sera possible de s’y inscrire dès 8 h le vendredi 9 avril, et ce, en ligne ou encore par téléphone au 1 877 644-4545.

Rappelons que l’ouverture de la vaccination aux 55 ans à 59 ans s’explique par d’importantes livraisons du vaccin d’AstraZeneca qui permettent d’accélérer l’administration des premières doses à court terme dans toutes les régions du Québec. Si ce vaccin est limité aux 55 à 79 ans, c’est par mesure de précaution.

« Bien que l’administration du vaccin d’AstraZeneca aux personnes âgées de moins de 55 ans soit temporairement suspendue en attendant que les évaluations des experts soient terminées, les bénéfices du vaccin sont toujours considérés beaucoup plus grands que les risques », affirme-t-on du côté du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Pour le moment, les vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna sont toujours réservés aux personnes de 60 ans et plus, soit celles nées en 1961 ou avant.

Partager cet article