Les adolescents québécois de 12 à 17 ans pourront recevoir une première dose de vaccin d’ici la fin juin

Par Emelie Bernier 2:51 PM - 06 mai 2021
Temps de lecture :


Les élèves de 12 à 17 ans devraient avoir reçu leurs deux doses de vaccin d’ici la rentrée scolaire à l’automne 2021, a indiqué le ministre de la Santé, Christian Dubé en point de presse le 6 mai. Ce résultat est envisageable puisque Santé Canada a approuvé le vaccin de Pfizer pour les 12 à 15 ans. La Santé publique a emboîté le pas.

La date à laquelle la vaccination de ce groupe d’âge débutera n’est pas connue, ni les modalités, mais on souhaite administrer la première dose d’ici la fin juin et la seconde dose avant la rentrée scolaire à l’automne. On souhaite vacciner le plus possible les enfants à l’école. « Il faut faire attention à la période des examens, pour déranger le moins possible, mais c’est tellement plus facile de les vacciner à l’école », a précisé le ministre Dubé.
À partir de lundi, les jeunes adultes de 18 à 34 ans auront à leur tour accès à une première ronde de vaccination.
« On est conscient que les plus jeunes attendent depuis longtemps, mais je suis confiant qu’ils vont nous surprendre positivement avec un très très bon taux de vaccination », a commenté le ministre de la Santé.

La catégorie des 35-39 ans sera ouverte dès demain vendredi 7 mai. Le ministre Dubé a rappelé que les personnes qui auraient manqué la période de vaccin liée à leur groupe d’âge peuvent toujours prendre rendez-vous.

Un code QR à titre de preuve vaccinale

La question de la preuve vaccinale a également été abordée lors du point de presse du 6 mai. « En ce qui a trait à la preuve vaccinale électronique, ce sera un code QR qui sera fourni par courriel aux Québécois à partir du jeudi 13 mai. Les gens qui ont déjà reçu une dose ou iront se faire vacciner recevront un courriel leur demandant s’ils désirent obtenir le fameux code QR », a résumé M. Dubé qui a cependant précisé que la question du passeport vaccinal n’est, à ce jour, pas réglée.

Depuis une semaine, 1, 2 millions de rendez-vous ont été pris et 400 000 doses administrées. Tout porte à croire que la cadence pourra être augmentée dans les prochains jours, selon la Santé publique et le ministère de la Santé.

Partager cet article