Un mois de février pas si froid finalement sur la Côte-Nord

Par Charlotte Paquet 9:30 AM - 02 mars 2022
Temps de lecture :

L’impression d’un mois de février très froid sur la Côte-Nord s’explique peut-être par une « écoeurantite aiguë » de l’hiver, selon le météorologue André Cantin.

Vous trouvez qu’il a fait particulièrement froid en février sur la Côte-Nord? Selon le secteur dans lequel vous habitez, vous pouvez avoir raison, mais aussi être dans le champ.

Avec un mercure moyen de – 12,9 degrés Celsius enregistré par la station météo de l’aéroport à Pointe-Lebel, le mois le plus court de l’année a été « presque pile sur les normales » dans la Manicouagan, souligne André Cantin, météorologue chez Environnement Canada. L’écart à la hausse avec la normale est à peine de deux dixièmes de degré.

Dans les secteurs de Sept-Rivières et de la Haute-Côte-Nord, là, les températures ont réellement été en dessous des normales, mais rien pour écrire à sa mère. Environnement Canada observe un mercure moyen de – 15 degrés Celsius à Sept-Îles alors que la normale est de -13,6. Pour Forestville, il est question d’une température moyenne de – 12,6 degrés pour une normale de – 11,7.

Selon le météorologue, cette impression de froid tenace tient peut-être au fait qu’on soit passé d’un extrême à l’autre à quelques reprises au chapitre des températures. Il y a aussi les vents tenaces qui peuvent avoir donné une fausse impression. À moins, ajoute-t-il d’un ton léger, « qu’il y ait un petit aspect d’écoeurantite aiguë » de l’hiver là-dedans, après un mois de janvier très froid.

Neigeux partout

Sans surprise, de la neige, on en a reçu beaucoup partout sur la Côte-Nord, mais c’est dans le secteur de Sept-Îles où l’écart avec la normale impressionne le plus. Environnement Canada y rapporte 103 cm de neige en février comparativement à une normale de 60.

Dans le secteur de Forestville, 76 cm de neige sont rapportés alors que la normale s’établit à 54,3.

Finalement, dans Manicouagan, au-delà de 100 cm de neige ont été reçus, alors que la normale est de 83,4. À elle seule, la tempête des 22 et 23 février a laissé autour de 35 cm dans la Manicouagan.

Partager cet article