Inauguration des mosaïques de MAVIE au parc des Pionniers

Par Colombe Jourdain 6:00 AM - 06 juin 2022
Temps de lecture :

Jessica Roy, membre de l’Association des handicapés de la Côte-Nord, a également participé au projet en tant que photographe de l’une des mosaïques.

Les portraits de MAVIE, de ma communauté, le projet de sept mosaïques de photographies démontrant l’inclusion sociale a été inauguré dimanche matin au parc des Pionniers à Baie-Comeau, sous des nuages gris qui ont retenu leurs gouttes tout juste le temps de procéder à l’inauguration.

Le projet devait initialement être une peinture collective, mais la pandémie en a décidé autrement. Stéphanie Jourdain, directrice de l’Association des handicapés adultes de la Côte-Nord (AHACN) dont fait partie MAVIE (Mouvement pour l’accomplissement, la valorisation, l’intégration sociale et l’émancipation des handicapés), a dû trouver un autre plan rapidement avec son équipe.

« L’idée de la mosaïque, je l’ai eue en voyant un album d’Eminem où plusieurs photos forment la photo de son visage. On a voulu faire quelque chose de semblable avec les photos dans l’oiseau, dans notre logo ».

La coordonnatrice du projet MAVIE, Annie Boisseau remercie « les citoyens qui ont pris part à ce projet collectif » parce que « derrière un projet comme ça, se cache beaucoup de temps, d’organisation, de prise de rendez-vous, de séances, de rencontres et tous ont fait preuve de patience et de persévérance ».

Le projet de mosaïque a été rendu possible avec l’appui financier du ministère de la Culture et des Communications (MCC) et la Ville de Baie-Comeau. Marika Savoie-Trudel, agente de développement au service de la culture et des loisirs à la Ville de Baie-Comeau, a eu l’honneur de couper le ruban protocolaire, inaugurant par le fait même le projet Les portraits de MAVIE, de ma communauté.

Marika Savoie-Trudel, agente de développement à la Ville de Baie-Comeau, a eu l’honneur de procéder à la coupure du ruban marquant l’inauguration du projet Les portraits de MAVIE, de ma communauté.

« On a maintenant quelque chose visuellement pour voir l’implication et l’inclusion dans la communauté. Ce projet est un ancrage pour la communauté », souligne Mme Savoie-Trudel.

Les photos des mosaïques ont été prises à l’été 2021 par des photographes professionnels, mais aussi amateurs, dont Jessica Roy, également membre de l’AHACN. Les photographes ont également pris du temps pour aller parler de leur passion aux participants de MAVIE.

Les photographes ayant participé au projet sont Kassandra Blais, Janie Côté, Jessica Roy, Geneviève Rioux-Savard, Rudy Landry, Francine Lauzé et Marlène Bisson.

Partager cet article