Un chapitre se clôt dans la vie littéraire baie-comoise

Par Colombe Jourdain 6:00 AM - 03 juillet 2022
Temps de lecture :

Faute d’avoir pu trouver une relève pour reprendre les rênes de l’organisme, William Lessard-Morin et le conseil d’administration ont dû se résoudre à la dissolution de Recréer la côte. Photo archives

C’est la fin d’une ère pour la littérature à Baie-Comeau. L’organisme Recréer la côte a procédé à sa dissolution à la mi-juin lors d’une assemblée spéciale.

Le cercle d’écriture existait depuis six ans, fondé par William Lessard-Morin, originaire de la région et ancien enseignant au cégep de Baie-Comeau. Depuis qu’il a quitté la région, il lui était devenu plus difficile de continuer à tenir à bout de bras cet organisme et d’y mettre le temps nécessaire pour assurer sa continuité.

« Il y a tout le côté administratif et les coûts fixes qui devenaient difficile à diminuer. Les bénévoles au conseil d’administration ont tous des occupations à temps plein. Après plusieurs mois de réflexion, on en est venu à considérer que la dissolution de l’organisme était la décision à prendre dans ces circonstances-là », indique le fondateur.

D’ailleurs, M. Lessard-Morin avance l’idée d’un service qui pourrait être offert aux organismes qui en auraient besoin pour gérer leurs finances et leurs démarches légales parce que la lourdeur administrative rebute bien des gens et « avoir une personne externe à l’organisme, rémunérée pour ça, ce serait un monde idéal », plaide-t-il. Cette façon de faire semble exister au niveau communautaire, mais pas nécessairement dans le milieu culturel.

La suite

L’Ouvre-boîte culturel (OBC) a été approché pour reprendre le flambeau. Ce sera donc cet organisme qui chapeautera les activités littéraires à Baie-Comeau, que ce soit des soirées micro ouvert, des rencontres d’auteurs ou même des ateliers d’écriture.

À cet effet, M. Lessard-Morin confirme que la subvention provenant de la ville de Baie-Comeau sera retournée à la ville et que les sommes restantes seront acheminées à l’OBC « sous condition de poursuivre la mission de Recréer la Côte et se destiner à la promotion d’activités littéraires à Baie-Comeau ».

Partager cet article