Le Port de Baie-Comeau fier de sa dernière année

Par Karianne Nepton-Philippe 7:27 AM - 2 Décembre 2022 Initiative de journalisme local
Temps de lecture :

Le Port de Baie-Comeau a profité de cette occasion pour dévoiler le montant amassé à l’aide de généreux donateurs de la région et qui sera remis à la campagne de financement de Centraide Haute-Côte-Nord Manicouagan.

Le premier 5 à 7 annuel du Port de Baie-Comeau s’est tenu jeudi en compagnie de nombreux partenaires du milieu pour célébrer la première année de gestion locale du port.

La Corporation de gestion du port de Baie-Comeau est devenue propriétaire du port le 24 décembre 2021, alors qu’il était auparavant détenu par le gouvernement du Canada. 

« On voulait souligner notre première année à tire de nouvelle autorité portuaire à Baie-Comeau. Ça va faire un an le 24 décembre qu’on a acquis les installations portuaires fédérales et on les a repris dans le pire contexte de leur histoire. Donc, comme on effectue une relance, c’est important de faire un premier jalon et marquer l’histoire du port », indique Karine Otis, présidente-directrice générale du Port de Baie-Comeau.

La première année n’a pas été de tout repos pour l’équipe de gestion qui a soif de de développer ses activités portuaires. Le port a réinstauré une base de tarifs, tout en restant en dessous des prix du marché, ce qui lui a permis de retrouver le niveau de revenus lorsqu’il était à son plus haut, en 2013, alors qu’il y avait une centaine de navires qui s’y arrêtaient. 

Notons aussi l’installation d’une connexion à quai pour les navires qui ont besoin de se brancher durant de longues périodes afin d’éviter de consommer trop de diesel, ou encore la réparation d’un bris sur le quai juste avant la saison des croisières, ce qui a permis de recevoir les 17 navires.

Créer une communauté maritime à Baie-Comeau

Dans un contexte de collaboration régionale, l’équipe du Port de Baie-Comeau a voulu réunir les acteurs économiques investis au niveau du développement de la ville. « Ça contribue aussi à donner une identité au port de Baie-Comeau, de pouvoir rassembler la communauté maritime qui ne s’est jamais rassemblée avant, alors que ça se fait partout dans les autres ports où il y a des autorités portuaires en place », ajoute Mme Otis rappelant l’importance de parler d’une seule voix dans un contexte de baisse du poids démographique d’une région.

Quelle sera la suite?

Pour 2023, il y a déjà une entente sur la table avec Canada Steamship Lines qui fera de l’hivernage de navire avec un bateau pour toute la durée de l’hiver. Il s’agit d’une première entente et d’un excellent début de partenariat avec l’entreprise navale.

Dans la liste de projets, s’ajoute l’aménagement du terminal no .5, le plan de développement avec le port de Rotterdam ainsi que la révision de la zone industrialo-portuaire de Baie-Comeau avec la Ville et ses partenaires.

« On a plein de petits et gros projets, donc on pense qu’on amène une nouvelle dynamique économique à Baie-Comeau », conclut Karine Otis.

Partager cet article