Une première défaite par jeu blanc

Une première défaite par jeu blanc

Le gardien de but Tristan Côté-Cazenave a décidé de fermer la porte, dimanche, quand il a permis à son club de blanchir le Drakkar par la marque de 4-0.

Baie-Comeau – Après avoir ouvert la machine la veille, le Drakkar est tombé en panne, dimanche après-midi, quand il s’est incliné par jeu blanc 4-0 devant les Tigres de Victoriaville.

Les membres de l’équipage ont fait face à un gardien de but au sommet de sa forme en la personne de Tristan Côté-Cazenave, qui s’est dressé comme un mur devant les 43 tirs en sa direction.

Auteur d’un jeu blanc de 2-0 contre les Saguenéens de Chicoutimi, vendredi soir, le numéro 33 des félins a poursuivi ses prouesses devant le filet et a pleinement mérité sa première étoile.

Pendant que Côté-Cazenave volait la vedette en défensive, le Russe Egor Serdyuk s’est chargé de l’offensive des vainqueurs et en a profité pour inscrire son premier tour du chapeau en carrière dans le circuit Courteau.

Un but par période

Le numéro 18 a ouvert la marque en première période avant de doubler l’avance des siens, lors d’un jeu de puissance, au cours du deuxième engagement. Il a complété son triplé à la fin du troisième tiers.

Pendant ce temps, les visiteurs ont connu une sortie frustrante et difficile. Blanchis pour la toute première fois cette saison, les Baie-Comois sont tombés en panne après avoir enfilé huit buts la veille contre l’Armada de Blainville-Boisbriand.

« On a perdu. Il n’y a pas grand-chose à dire de plus. On a perdu le match », a lancé le pilote Martin Bernard, qui avait la mèche très courte après la rencontre.

Tirant de l’arrière 1-0 après 20 minutes de jeu, les joueurs du Drakkar ne se sont pas aidés en écopant de trois punitions consécutives en deuxième période. « On peut parler d’indiscipline, mais ils ont totalisé cinq tirs au but de l’autre côté », a pesté l’entraîneur-chef sur un ton radical.

Anthony Poulin (dans un filet désert) a complété le pointage pour les gagnants, qui ont tiré 23 fois en direction du gardien de but Alex D’Orio, victime des deux défaites de son équipe durant ce voyage.

En vitesse

Battus à trois reprises au cours de leurs cinq dernières parties, les vikings du navire traversent une mer plus agitée par les temps qui courent et reviennent de ce périple difficile avec un seul gain en trois matchs…Les joueurs locaux tenteront de prendre leur revanche, mercredi soir, lors de la visite des hockeyeurs des Bois-Francs sur la glace du centre Henry-Leonard.

Poster un Commentaire

avatar