Église Sainte-Amélie: Une présentation multimédia pour agrémenter la visite

Par 12:00 AM - 29 juin 2012
Temps de lecture :

 

Baie-Comeau – La Corporation église Sainte-Amélie, en collaboration avec Biosphère Télévision, a mis en place un circuit multimédia de trois stations, qui permettent d’expliquer l’histoire de l’église, celle de son décorateur Guido Nincheri, et les oeuvres qu’elle contient.

Le projet a pu voir le jour grâce à une contribution de 49 000 $ du ministère du Tourisme. «Grâce à cette contribution, le projet de création d’un circuit d’interprétation multimédia a pu voir le jour. Les Baie-Comois et les touristes pourront apprécier à sa juste valeur le legs culturel et religieux du colonel McCormick», a indiqué la présidente de la Corporation église Sainte-Amélie, Reina Savoie Jourdain.

Les trois présentations, qui sont des vidéos d’une dizaine de minutes chacun, permettent au visiteur de voir les oeuvres de la première église catholique de Baie-Comeau remises en contexte.

«Nous avions tellement de matériel intéressant que ça a été un défi de condenser ça dans trois messages de 10 minutes. La contrainte temporelle s’est faite afin d’accommoder les croisiéristes qui débarquent à Baie-Comeau et qui ont un temps limité pour visiter», a expliqué Paul Joncas, l’un des administrateurs de la Corporation.

Trois interprètes importants de l’oeuvre de Guido Nincheri ont été consultés pour la réalisation des vidéos, l’historien Roger Boccini Nincheri, petit-fils de l’artiste, Paul Labonne, directeur général du musée Château Dufresne, décoré par le même artiste, et Pierluccio Pellissier, architecte conservateur responsable de la restauration des fresques de Sainte-Amélie en 1996.

Réalisation

Ce qui a été le plus long à réaliser est la recherche d’images, qui a nécessité au moins un mois de travail.

Le tournage s’est effectué en une semaine, tout comme le montage et les ajustements. Les trois vidéos ont été réalisées, en quasi-totalité, localement par Biosphère Télévision. Seulement les entrevues avec les trois intervenants et la narration anglophone ont été effectuées à l’extérieur de la région.

Trois écrans haute-définition présentent en boucle les trois films, tournés avec un éclairage LED et enregistrés sur disques Blu-ray, dont la clarté et les couleurs dépassent la réalité. «Ça a été réalisé avec une technologie qui va durer pour plusieurs années. Nous sommes les premiers en

Amérique du Nord à combiner ces trois technologies dans un circuit d’interprétation», a mentionné François Gariépy de Biosphère Télévision. Le visiteur porte un casque d’écoute, qui permet d’entendre la narration française ou anglaise, dans un rayon d’une dizaine de mètres de chaque écran. Un projet est sur la table afin d’ajouter au circuit des capsules d’interprétation des fresques et vitraux, avec la même technologie audio que celle utilisée actuellement. Cet ajout permettrait de le faire passer à une visite de plus d’une heure. Puisqu’il ne requerrait qu’une production audio, il pourrait être effectué à une fraction du prix. Le circuit multimédia est gratuit pour les Baie-Comois et coûte 5 $ aux visiteurs. Il est accessible quotidiennement, entre 10 h et 16 h. Le premier des trois vidéos, sur l’histoire de l’église, est disponible en ligne sur le site www.eglisesainteamelie.com.

Partager cet article