Chakhotkin libéré, Hamilton à l’essai

Par 12:00 AM - 18 septembre 2012
Temps de lecture :

Le joueur russe Evgeny Chakhotkin, acquis par le Drakkar au cours de l’été, n’est pas parvenu à percer l’alignement de la formation nord-côtière. Il a pris la direction de la Russie aujourd’hui. Steve Ahern pourra donc conserver le choix de troisième ronde qu’il avait conditionnellement cédé aux Saguenéens en échange du hockeyeur. Contrairement aux cas de Valentin Zykov, ou de Fredric Anderberg, qui a décidé de ne pas venir jouer en Amérique du Nord cette année, les recruteurs de l’équipe n’avaient pas vu Chakhotkin à l’œuvre. «Nous avons tenté une expérience sans savoir le dénouement. Contrairement à Zykov, nos recruteurs n’avaient pas vu jouer ce Russe et nous avons pu nous faire une idée en l’amenant chez-nous. Finalement, nous pensons que dans les circonstances, avec le club que nous avons présentement, nous devons prendre cette décision et nous garder une marge de manœuvre», a expliqué le directeur-gérant. Le Drakkar débutera donc la saison avec un seul joueur européen dans ses rangs. «Nous allons garder les yeux ouverts et voir ce qui se présente à nous dans les prochaines semaines, voire les prochains mois», a indiqué Steve Ahern. Keith Hamilton Avec deux jeunes gardiens dans son alignement, le Drakkar a décidé d’étudier ses options en mettant à l’essai le gardien de 20 ans Keith Hamilton, qui a œuvré dans la Ligue de l’Ouest, chez les Winter Hawks de Portland et les Royals de Victoria, lors de trois des quatre dernières saisons. Il a connu sa meilleure campagne, avec Portland en 2010-2011, alors qu’il avait cumulé un dossier de 17 victoires et 6 revers, une moyenne de buts alloués de 2,91 et un taux d’efficacité de 0,914. «Quand un joueur de cette expérience est libre, nous ne pouvons rater l’occasion d’étudier les possibilités de mettre une meilleure équipe sur la glace. Les rapports à son sujet ont piqué notre curiosité et rien de mieux que de nous faire notre propre idée en lui donnant un essai. Nous n’avons rien à perdre», a déclaré le directeur-gérant. Photo : Le Russe Evgeny Chakhotkin n’a pas percé l’alignement du Drakkar et a repris la direction de la Russie. (Drakkar)

Partager cet article