Un cinquième gain en sept rencontres pour le Drakkar

Par 12:00 AM - 01 novembre 2012
Temps de lecture :

Le trio de Félix Girard, Petr Straka et Raphaël Bussières a récolté un total de dix points dans cette rencontre, pour permettre au Drakkar de l’emporter par la marque de 4 à 1, contre les Tigres de Victoriaville.

Éric Poirier

Les trois joueurs avaient pourtant été tenus au silence vendredi, en ne récoltant aucun point contre le Phoenix. Ils se sont repris de brillante façon dimanche et ils ont été la bougie d’allumage du club. Après seulement trois minutes, Petr Straka a enfilé son dixième but de la saison, en profitant d’un retour de lancer effectué par Raphaël Bussières. Quelques instants plus tard, le numéro 28 est revenu à la charge en inscrivant son sixième but de la saison, sur une belle passe de Félix Girard en avantage numérique. À la suite de ce but, l’entraîneur des visiteurs Yanick Jean a changé son gardien Guillaume Decelles qui n’a pas mal fait dans les circonstances, même s’il a alloué deux buts sur les cinq lancers dirigés vers lui.

Un peu plus d’une minute plus tard, Alexis Vanier n’a pas été en mesure de sortir le disque de la zone et Mathieu Ayotte a profité de l’occasion pour déjouer Philippe Cadorette, qui effectuait un retour devant la cage des Nord-Côtiers. Quatre minutes après, le capitaine Félix Girard a profité d’une rondelle libre dans l’enclave pour enfiler son cinquième de la saison. Ce but est le résultat d’un bon travail en zone offensive pour le trio étoile de la rencontre.

Un rare combat a marqué la fin du premier vingt, quand Jonathan Diaby est venu venger son coéquipier Philippe Maillet, victime d'un coup de genou de Samuel Noreau lors d'une entrée de zone. Les deux pugilistes ont offert un bon combat aux 2 448 spectateurs présents. Ils ont chacun reçu et donné quelques bons coups dans cet affrontement qui s’est soldé par un verdict nul.

Les amateurs présents ont dû attendre au milieu de la troisième période pour voir le deuxième but du match de Petr Straka qui a profité d’une belle passe du défenseur Samuel Noreau. Les visiteurs ne sont jamais revenus par la suite. Ces derniers ont semblé amorphes tout au long de la rencontre. Malgré cinq chances en avantage numérique, les Tigres, qui présente le deuxième meilleur avantage numérique du circuit a été tout simplement invisible tout au long de la rencontre. «Je suis content de la performance de notre désavantage numérique», a mentionné Éric Veilleux au terme de la rencontre.

«Dernièrement, je suis satisfait du travail des joueurs, mais ce soir la rencontre a été parsemée de cafouillage par-dessus cafouillage», affirme l’entraîneur-chef du Drakkar. «Malgré tout, je crois que l’on méritait les deux points!», a-t-il ajouté par la suite. Le Drakkar continue de bien faire en défensive, ayant accordé moins de 30 lancers au but pour une 11e rencontre cette saison. Veilleux était également satisfait du travail de son gardien, qui a fait les arrêts clés tout au long de la rencontre.

Photo : Le trio formé de Raphaël Bussières, Félix Girard et Petr Straka a été dominant contre les Tigres, dimanche. (Archives Charles-Olivier Boulianne)

Partager cet article