Le Drakkar et la LHJMQ en bref…

Par 12:00 AM - 14 novembre 2012
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le Drakkar dispute trois rencontres à domicile, qui commencent ce soir avec la visite des Cataractes de Shawinigan. Il s’agira d’un premier affrontement pour l’entraîneur-chef Éric Veilleux contre son ancienne équipe, avec laquelle il a remporté la coupe Mémorial, en mai dernier.

Éric Poirier

  • Les Cataractes sont en pleine reconstruction, eux qui se retrouvent au 17e rang du classement général de la LHJMQ. Il s’agit d’un piège pour le Drakkar, qui traverse une séquence de douze rencontres sans défaite en temps réglementaire. Bien que dominée au chapitre des lancers, l’équipe en provenance de Shawinigan l’a emporté samedi, grâce au brio de leur gardien Marvin Cüpper, qui a bloqué 37 des 39 lancers dirigés vers lui. Ils ont gagné deux de leurs trois dernières rencontres. «Les Cataractes s’améliorent de match en match et leur gardien fait les bons arrêts, en plus de connaître toute une saison», indiquait Éric Veilleux, lors d’un entretien hier.
  • L’Océanic de Rimouski sera le visiteur lors d’un programme double samedi et dimanche au centre Henry-Leonard. Les deux équipes se sont divisé les honneurs des deux derniers matchs disputés au Colisée de Rimouski, au milieu du mois d’octobre. Le dernier revers de Drakkar en temps réglementaire remonte au 12 octobre contre l’équipe du Bas-St-Laurent.
  • Le russe Valentin Zykov n’a pas récolté de point lors du revers de 5 à 2 de l’équipe de la Russie, lors du deuxième match de la Super Série Subway. Il a terminé son expérience avec un but et une passe en deux rencontres, en plus de maintenir un différentiel de +1.
  • Petr Straka du Drakkar, domine toujours les pointeurs du Drakkar, avec une fiche de 17 buts et 9 passes, pour un total de 26 points. Chez les défenseurs, le grand Samuel Noreau a récolté 4 buts et 11 passes, depuis le début de la saison. Le joueur de 19 ans fait du bon travail lors des supériorités numériques en utilisant son puissant lancer sur réception.
  • L’entraîneur-chef du Drakkar arrive au cinquième rang des meilleurs entraîneurs du circuit, selon un sondage réalisé par le quotidien Le Nouvelliste. Ce classement est dominé par Benoît Groulx, entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau.
  • L’entraîneur des locaux a bien aimé l’impression laissée par Benjamin Laliberté lors des trois rencontres de la fin de semaine. Le joueur a été rappelé lors du récent voyage en Abitibi. Après la rencontre de dimanche, l’organisation a pris la décision de retourner Laliberté (différentiel de +1 en trois rencontres) aux Panthères de Saint-Jérôme, dans la ligue de hockey junior AAA du Québec.
  • L’organisation en est au jour le jour, quant aux blessures au bas du corps du vétéran Carl Gélinas et du capitaine Félix Girard. Un retour est peu probable pour la visite des Cataractes ce soir.
  •  «L’éthique de travail est à point, les défenseurs font le travail, les joueurs d’avants sont productifs et le plan de match est respecté», résumait Éric Veilleux, à la suite de la séquence de six victoires d'affilée et de 12 rencontres sans avoir subi un revers en temps réglementaire.
  • L’ancien numéro 22 du Drakkar, Pierre-Cédric Labrie s’aligne avec le Crunch de Syracuse dans la Ligue Américaine de hockey. L’homme originaire de Baie-Comeau compile un bilan d’une passe en neuf rencontres cette saison.

 

Photo : L’entraîneur-chef Éric Veilleux est bien content de ce qu’il voit depuis un petit bout chez le Drakkar. (Archives Charles-Olivier Boulianne)

 

 

Partager cet article