Un comité tracera le portrait du suicide sur la Côte-Nord

Par 12:00 AM - 28 janvier 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – À l’approche de la Semaine nationale de prévention du suicide, des activités de sensibilisation seront organisées et un comité sera créé afin de tracer un portrait du suicide sur la Côte-Nord, alors que les données préliminaires du bureau du coroner indiquent que la région se retrouvait encore au-dessus de la moyenne provinciale, avec 24 suicides en 2011. 

Marlène Joseph-Blais

En marge des activités spéciales prévues du 3 au 9 février sous le thème T’es important pour nous, le suicide n’est pas une option, le Centre de prévention du suicide (CPS) Côte-Nord, a annoncé la formation d’un comité sur lequel un intervenant de l’organisme siègera en compagnie d’un représentant de la Sûreté du Québec et d’un coroner. Selon la directrice générale sortante, Renée Thibault, le comité permettrait d’établir un canevas que les autorités concernées pourraient suivre en cas de suicide. «Quand un suicide survient, on ne sait pas toujours s’il y avait un suivi psychologique ou si la personne consommait, par exemple. À l’heure actuelle, un vrai portrait, on n’en a pas vraiment», a-t-elle expliqué.

En 2011, 21 hommes et 3 femmes se sont enlevé la vie sur la Côte-Nord. Il s’agit de la pire statistique enregistrée depuis 2003. Le formateur du CPS, Jean-Pierre Dupont, soutient qu’il est difficile d’analyser ces données et délicat de transmettre des précisions, telles que la MRC où survient le plus de suicide. Il est d’avis que la formation d’un comité permettrait de faire progresser la région en ce sens. «Est-ce qu’il y a des problématiques qui amènent au suicide? Est-ce que la région ressemble à ailleurs? Le comité nous permettrait de préciser nos actions et de se comparer», a mentionné M. Dupont.

Activités spéciales

Pendant la 23e Semaine de la prévention du suicide, de nombreuses activités seront organisées sur la Côte-Nord, afin de rejoindre les adolescents et les jeunes adultes, qui représentent la clientèle ciblée par le CPS en 2013. Pour ce faire, le groupe hip-hop québécois Taktika sera à Baie-Comeau, le 9 février, afin de donner deux conférences dans la journée et de livrer une prestation à l’agora de l’école secondaire Serge-Bouchard en soirée.

Les fans de hockey seront aussi dans la mire du CPS cette année, puisque le Drakkar de Baie-Comeau s’associera à l’organisme, en installant un kiosque informatif lors d’une partie qui se tiendra le 1er février au centre Henry-Leonard. Par ailleurs, une nouvelle collaboration a été établie avec l’organisation du Tournoi de hockey mineur Rondelot. Le 9 février, l’équipe du CPS sera au centre Henri-Desjardins pour distribuer du matériel aux hockeyeurs provenant de partout sur la Côte-Nord ainsi qu’à leur entourage.

Cette semaine thématique sera également l’occasion pour le CPS d’accroître sa visibilité, notamment par la diffusion de capsules vidéo informatives sur les ondes de TVA, du 6 février au 5 mars. Un court-métrage intitulé Max Power, portant sur le suicide de Maxime, survenu il y a trois ans sera aussi présenté à divers organismes. Cette vidéo vise à illustrer la réalité vécue par les proches d’une personne qui s’enlève la vie.

 

Photo : Réunis lundi matin, le formateur du CPS, Jean-Pierre Dupont, le président du conseil d’administration, Pierre Nadeau, la directrice générale sortante du CPS, Renée Thibault, et la nouvelle directrice générale, Lynda Létourneau, ont fait part de la programmation de la Semaine nationale de prévention du suicide. (Le Manic)

Partager cet article