Un disque réunissant des artistes locaux du country

Par 12:00 AM - 19 février 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Atteint d’un cancer du cerveau, Éric Desbiens a tôt fait de chercher un défi qui comblerait son temps et qui lui permettrait d’appuyer un organisme luttant contre le cancer. L’idée a germé et a donné naissance à un projet musical hors du commun : un disque regroupant plusieurs artistes du country de la région, intitulé L’espoir, dont les profits iront au Relais pour la vie.

Julie-Andrée Verville

La tumeur d’Éric Desbiens étant inopérable et les traitements très dispendieux, ses amis et sa famille ont décidé de lui préparer une soirée de financement l’an dernier. Après avoir reçu un si grand appui de sa communauté et de ses proches, Éric souhaitait redonner au suivant. C’est alors que l’idée de concevoir un disque de musique a pris place dans son esprit. «J’étais très heureux que ma famille et mes amis aient pensé à moi. Ainsi, après quelques mois, en me couchant, j’ai réfléchi à une façon de donner. J’aime beaucoup les défis et le CD en était un beau», explique M. Desbiens.

Il fallait seulement que d’autres personnes embarquent dans le projet. Grâce à des contacts dans le domaine musical et à l’aide financière de différents partenaires, le projet s’est concrétisé. Tous les dons de cette production seront remis au Relais pour la vie, organisme choisi par Éric.

Un projet d’espoir

Dix artistes, dont huit de la région et deux d’ailleurs au Québec, ont contribué au succès du disque de musique country. Presque tous les artistes participants ont plusieurs albums à leur actif. Chacun d’eux a accepté de fournir deux chansons qu’Éric aimait particulièrement. Pour une première fois, Éric a eu l’occasion d’entrer en studio pour interpréter deux chansons qu’il affectionne, dont Jusqu’au bout de Yan David, qui aborde la question de la maladie qui frappe du jour au lendemain. La chanteuse Gladys Desbiens a aussi pris la peine d’enregistrer deux pièces pour l’occasion.

C’est le Studio Concept-Plus, appartenant au chanteur country de Chute-aux-Outardes, Denis Lepage, qui a produit l’album. Tous les artistes qui ont participé ont donné bénévolement à la cause. «Dans ce projet, on voit vraiment l’implication locale. Si ça avait été fait à l’extérieur, le CD n’aurait sans aucun doute pas pu être réalisé», soutient M. Desbiens. Sur la pochette du disque, on retrouve un message d’espoir qui parle de lui-même : «Et si seulement un petit miracle existait. Unissons-nous et formons une grande famille et ensemble nous vaincrons! Alors profitons de la vie tant que c’est encore possible. Éric».

Le lancement se déroulera le 1er mars à 20 h 30 à la salle du Club de golf de Chute-aux-Outardes, en compagnie de la majorité des artistes réunis sur l’album. Ce sont finalement 500 copies du disque L’espoir, le country de chez-nous, qui seront mises en vente au coût de 20 $. «Mon dernier objectif est de vendre ces 500 disques pour remettre toute la somme de 10 000 $ au Relais pour la vie», conclut M. Desbiens.

 

Photo : Éric Desbiens, l’instigateur du disque L’espoir, le country de chez-nous, sera fier de présenter le fruit de plusieurs mois de travail lors d’un lancement au Club de golf de Chute-aux-Outardes le 1er mars. L’ensemble des profits de la soirée et de la vente du CD seront remis au Relais pour la vie. (Le Manic)

Partager cet article