Investissements municipaux : Paul Joncas demande un coup de frein

Par 12:00 AM - 12 février 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le candidat à la mairie de Baie-Comeau, Paul Joncas, invite la Ville de Baie-Comeau à faire une pause avant de se lancer dans de nouveaux investissements entre les deux secteurs de la municipalité, alors que le projet hôtelier prévu en périphérie du Club de golf a définitivement été abandonné.

Julie-Andrée Verville

M. Joncas croit que la Ville devrait réévaluer le dossier et démontrer sa rentabilité avant d’aller plus loin. «En persistant à aller de l’avant, l’investissement se transformera en dépense», soutient le candidat dans un communiqué.

Selon Paul Joncas, seulement sept terrains seraient actuellement vendus ou en voie de l’être, ce qui serait loin d’assurer un minimum de rentabilité à ce projet. Il croit que les revenus sont plutôt minces pour persister dans cette voie et que ce sont les contribuables qui se partageront un fardeau fiscal supplémentaire. «Soulignons au passage qu’il faudra environ 78 maisons, évaluées à 400 000 $, seulement pour rembourser l’emprunt nécessaire à la réalisation de ce développement amputé de son élément clé, soit l’hôtel et son centre d’affaires», indique M. Joncas.

 

Photo : Le Manic

Partager cet article