RCI obtient un contrat de 60 M$

Par manic_admin_site
RCI obtient un contrat de 60 M$

Baie-Comeau – La firme RCI (Rénald Côté 2007 Inc.) de Baie-Comeau a récemment signé un contrat de 60 millions (M) de dollars ($) avec Cliffs Natural Ressources au Lac Bloom pour la construction de digues d’entreposage de résidus miniers.

Julie-Andrée Verville

Pour la compagnie, qui a pris un nouveau tournant en 2007, alors que Marc Riverin et Michel Miller s’y sont associés, il s’agit d’un contrat d’envergure. «La construction de ces barrages qui permettent de contenir les résidus miniers pour empêcher que ça aille dans l’environnement constitue un gros contrat. On a évolué beaucoup depuis 2007. Le développement minier du Plan Nord est intéressant pour nous», soutient le président-directeur général (PDG) de l’entreprise, Marc Riverin. Les travaux qui ont débuté le 7 avril devraient s’achever en décembre. Ceux-ci permettront de faire travailler 200 employés.

En 2012, les travaux réalisés par la compagnie ont totalisé 120 M$, tandis qu’en 2011, ils s’élevaient à 95 M$. D’après le PDG, RCI effectue annuellement en moyenne 150 M$ en travaux. «C’est une fierté qu’une entreprise de la région profite du Plan Nord. La compagnie a vraiment pris de l’ampleur au cours de la dernière année. Ça augure bien pour 2013», précise M. Riverain.

Depuis 2011, l’entreprise a effectué plusieurs travaux majeurs pour Cliffs, en particulier pour la phase II du Lac Bloom, dont la construction d’un pont sur le lac Mazaré, le terrassement du convoyeur de surface, la mise en place de conduites de procédés et la construction de l’aire de déchargement du minerai au nouveau concasseur. Elle a également été partie prenante de plusieurs portions des travaux d’ArcelorMittal. La compagnie a également effectué des contrats de déneigement à Fermont.

En lice au pancanadien

Pour couronner son succès, la firme a appris récemment qu’elle était en lice au classement de référence des 500 entreprises en forte croissance au Canada, Profit 500. L’entreprise saura le 5 juin où elle se positionne. À ce sujet, le président de RCI est confiant. «On devrait être bien classé. C’est la première année que l’on participe. On est content et fier de ça. Si on remporte la palme, c’est une fierté pour la ville de Baie-Comeau, étant donné que c’est un concours pancanadien», indique M. Riverin. Le classement se fera en fonction de la croissance du chiffre d'affaires sur cinq ans de l’entreprise à l'échelle nationale et régionale ainsi que par secteur d'activité.

Mentionnons qu’en 2011, RCI a été nommée par la revue Champions de la construction comme l’entreprise ayant le plus d’heures travaillées déclarées à la Commission de la construction du Québec (CCQ), en tant qu’opérateur de machinerie lourde. Elle comptait aussi le deuxième plus grand nombre d’heures travaillées pour ses opérateurs de pelle et était 19e en ce qui avait trait aux heures effectuées par ses mécaniciens de machines lourdes. Il s’agit d’un indicateur de l’activité des entrepreneurs au Québec dans leur spécialité.

 

Photo : En plus d’être en lice parmi les 500 entreprises les plus en croissance au Canada, la firme RCI (Rénald Côté 2007 Inc.) de Baie-Comeau vient d’obtenir un contrat de grande envergure pour la construction de digues d’entreposage de résidus miniers, qui s’élève à 60 millions $. (Courtoisie Marc Riverin)

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des