Cégep de Baie-Comeau : la Technologie forestière est relancée

Par 12:00 AM - 21 août 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Après quatre années de suspension, le programme Technologie forestière vient d’être relancé au cégep de Baie-Comeau. Tous les efforts ont été déployés au cours de la dernière année pour en arriver à recruter des étudiants. Ce sont finalement 21 futurs technologues qui ont répondu à l’appel.

Julie-Andrée Verville

Faute de suffisamment d’inscriptions en raison de la crise forestière, le programme avait été mis de côté pour un temps. En octobre dernier, le cégep de Baie-Comeau, à la demande des entreprises et partenaires de l’industrie, a décidé de mettre tout en œuvre pour que de nouveaux technologues forestiers soient formés en ses murs. Il fallait répondre à la demande criante de main-d’œuvre dans le secteur, aussi en regain. «On a eu le soutien des entreprises et organismes. Sans eux, on n’aurait pas mis autant d’énergie. Ils étaient derrière nous. C’est d’ailleurs eux qui ont confirmé le besoin en main-d’œuvre. Tous ont témoigné qu’il y avait des emplois et des carrières intéressantes dans le domaine et que les perspectives ne peuvent être que meilleures au fil des ans», constate la directrice des études de l’établissement, Linda Côté.

Réponse des étudiants

Pour relancer la Technologie forestière, le cégep souhaitait avoir 12 inscriptions et était même prêt à reprendre avec seulement cinq étudiants. Avec 21 inscriptions en date de vendredi le 16 août, le cégep se dit très satisfait. «Nous sommes très contents, alors que nous sommes encore dans un contexte difficile. Même si la crise se termine et que les indicateurs sont tous présents pour parler de relance forestière, il y a d’autres programmes en compétition et ce n’est pas toujours facile d’attirer les étudiants», soutient Linda Côté.

Les chiffres officiels seront connus le 20 septembre, ce qui implique que d’ici-là, plusieurs changements de programmes ou abandons pourraient modifier les résultats. «S’il en reste une douzaine, nous serons encore très heureux, car on part de loin. On va encore redoubler nos efforts et ne pas s’asseoir sur nos lauriers», ajoute Mme Côté.

Incitatifs et nouveautés

Pour inciter les étudiants à s’inscrire en Technologie forestière, une grande campagne de promotion sous le thème Tire-toi une bûche a été mise en place, avec un partenariat financier de 130 000 $ de la Table d’éducation interordres de la Côte-Nord. Quelque 3 000 $ en bourses, un GPS et un ordinateur portable sont également offerts aux étudiants inscrits.

En plus de ces offres, la direction de l’établissement en a profité pour réaliser plusieurs modifications au programme, afin qu’il fasse écho au nouveau régime forestier. En collaboration avec le Centre de formation professionnelle de Forestville, le cégep de Baie-Comeau a prévu une entente DEP-DEC, afin que les finissants du cours en aménagement forestier puissent compléter leur diplôme d’études collégiales en une année de moins.

Les technologues en formation auront aussi la possibilité de réaliser un stage de fin d’études à l’étranger. «On a tout révisé le programme, on a renouvelé notre équipement et on continue d’offrir l’alternance travail-études comme par le passé, en incluant des stages aux étudiants», explique la directrice des études. Pour l’année en cours, des ajustements et autres incitatifs seront apportés. La direction prévoit une mission à l’étranger et s’entendre avec les universités pour créer des passerelles DEC-Bac en Technologie forestière.

 

Photo : Lors d’une rencontre d’information, organisée le 16 août, une quinzaine d’étudiants, sur les 21 qui sont actuellement inscrits au cégep de Baie-Comeau au programme de Technologie forestière, relancé cette année, sont venus se familiariser avec leurs enseignants et les locaux de l’établissement. (Le Manic)

Partager cet article